Angleterre : Liverpool finit au petit trot

L’attaquant de Liverpool Mohamed Salah après avoir raté une occasion de marquer face à Newcastle, le 30 décembre 2020 à St James’ Park
/ © 2020 AFP

Liverpool a concédé un deuxième match nul de suite à Newcastle (0-0) mercredi lors de la 16e journée du Championnat d’Angleterre, un résultat qui permet à Manchester United de rester au contact, sur fond de matches reportés en raison du Covid-19.

Sacrés champion d’Angleterre l’été dernier pour la première fois depuis trente ans, les Reds finissent également cette glorieuse année en tête du classement. Les deux points perdus à Newcastle n’ont donc rien de dramatique pour Jürgen Klopp, même s’il s’agit tout de même du troisième match nul, ce mois-ci, contre des équipes dont l’objectif est le maintien (après Fulham et West Bromwich).

Cette contre-performance constitue cependant une mauvaise opération puisqu’elle donnera à Manchester United la possibilité de revenir à la hauteur des Reds grâce à un match en retard à Burnley. Et elle confirme que Liverpool n’a plus tout à fait la même cadence que lors des deux saisons précédentes.

L’entraîneur des Reds a encore dû bricoler en alignant Nathaniel Phillips en défense centrale. Celui-ci n’offre pas les mêmes garanties que Gomez, Matip et évidemment Van Dijk, tous trois blessés. James Milner et Curtis Jones, qui n’ont pas non plus le statut de titulaire, ont également été dans le onze de départ.

Après une entame de match poussive, où Newcastle aurait pu ouvrir le score par Jacob Murphy (12e), Liverpool a commencé à poser ses griffes à la demi-heure de jeu et s’est procuré de nombreuses occasions nettes.

Mohamed Salah (34e, 66e), Andrew Robertson (36e), Roberto Firmino (45e+1, 68e, 88e) et Sadio Mané (81e) ont manqué de lucidité devant le but, et ont été découragés par des interventions opportunes du gardien Karl Darlow, ou par des sauvetages en extrême limite de DeAndre Yedlin et Fabian Schär.

La bonne nouvelle pour Jürgen Klopp est le retour du milieu de terrain Thiago Alcantara, réapparu sur la pelouse près de dix semaines après sa blessure à Everton.

Les Reds se rendront lundi à Southampton, tandis que Manchester United reçoit Aston Villa vendredi.

-Pas de suspension à ce stade-

Le Covid-19 continue de perturber la Premier League. Prévu en fin d’après-midi, le match Tottenham-Fulham a été reporté en raison de cas déclarés dans les rangs des Cottagers.

L’annulation de la rencontre a été annoncée moins de trois heures avant le coup d’envoi, ce qui a provoqué l’ire de José Mourinho. La Premier League a pris cette décision après une demande de Fulham, qui a déploré une “hausse significative de cas positifs au Covid-19, ainsi qu’un certain nombre de joueurs montrant des symptômes”.

Il s’agit du troisième report d’un match cette saison en Angleterre, après Newcastle-Aston Villa début décembre et Everton-Manchester City lundi. 18 cas positifs ont été annoncés mardi, après les tests effectués du 21 au 27 décembre, un record.

Les joueurs de Manchester City ont repris l’entraînement mercredi, après n’avoir constaté aucun cas positifs dans la nouvelle batterie de tests. Le choc contre Chelsea, dimanche à Stamford Bridge, reste donc programmé.

La Premier League a également indiqué qu’elle n’envisageait pas de suspendre le championnat.