Angleterre: Liverpool autorisé à jouer à Anfield ses matches à domicile

Liverpool pourra bien disputer dans son antre d’Anfield Road ses matches à domicile quand le championnat anglais reprendra dans un peu moins de deux semaines
/ © 2020 AFP

Liverpool pourra bien disputer dans son antre d’Anfield Road ses matches à domicile quand le championnat anglais reprendra dans un peu moins de deux semaines, selon un premier calendrier des journées à venir publié vendredi par la Premier League.

Les instances en charge de la sécurité dans les stades avaient envisagé que ces rencontres soient disputées sur terrain neutre pour éviter tout rassemblement de supporters autour de l’enceinte.

Mais la réception de Crystal Palace dans le cadre de la 31e journée, programmée le 24 juin, n’est pas assortie d’un astérisque indiquant les matches dont le lieu reste à déterminer, dans le communiqué de la PL.

Le derby de Liverpool, prévu trois jours plus tôt contre Everton, le 21, figure en revanche parmi les rencontres encore en balance. Il pourrait ne pas se disputer à Goodison Park, distant de quelques centaines de mètres d’Anfield.

Ce match de la 30e journée, qui marquera leur retour à la compétition, pourrait déjà couronner les Reds après 30 ans d’attente depuis le dernier titre de champion. Ils ont 25 points d’avance, avec neuf matches à jouer.

Il faudra pour cela qu’Arsenal aille l’emporter à Manchester City en match en retard le 17 juin, pour la reprise de la Premier League, puis que les Sky Blues, face à Burnley le 22, ne fassent pas mieux que Liverpool la veille, contre Everton.

Une décision finale sur le lieu où se déroulera le derby doit être prise lundi prochain.

Le LFC a toutefois assuré dans un communiqué être “déjà engagé avec le conseil municipal de Liverpool, la police du Merseyside, Spirit of Shankly (l’un des principaux groupes de supporters), le club d’Everton et Blue Union (groupe de supporters d’Everton) dans des discussions positives. Nous nous sommes tous engagés à travailler ensemble pour redémarrer la saison en toute sécurité”, assure le club.

Le sommet entre Manchester City et Liverpool, le 2 juillet, même s’il risque de ne plus avoir d’enjeu pour le titre, fait également partie des matches qui pourraient être dépaysés.

Les derbys de Londres entre Tottenham et West Ham, le 23 juin, puis entre West Ham et Chelsea le 1er juillet, ont reçu l’aval de la police métropolitaine de Londres pour se dérouler dans le stade prévu.

Le maire de la capitale anglaise, Sadiq Kahn, avait pourtant fait part de ses réserves à ce sujet.