Angleterre: les Manchester reviennent dans la course, les fans dans les stades

Le milieu belge de Manchester City, Kevin De Bruyne (d), transforme un penalty lors du match de Premier League à domicile face à Fulham, le 5 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Manchester City et Manchester United se sont rapprochés de la tête de la Premier League en battant Fulham (2-0) et West Ham (3-1), samedi pour la 11e journée, qui marquait aussi le retour des supporters dans les stades en Angleterre.

. Manchester United, l’art du rebond

Mené et insipide pendant près d’une heure, Manchester United a renversé la situation, notamment grâce à un but de Paul Pogba, pour battre West Ham.

Un succès qui décevra les 2.000 supporters des Hammers, les premiers à être autorisés dans un stade pour un match officiel en Angleterre depuis mars dernier.

Le gouvernement a autorisé depuis mercredi le retour de 2.000 spectateurs maximum par match, dans les villes où la circulation du nouveau coronavirus ne semble pas trop importante. Mais dans certains villes jugées à haut risque, comme Manchester ou Birmingham, les matches continuent à être disputés à huis clos.

Avec ce succès, les Red Devils remontent ainsi provisoirement à la 4e place, à égalité de points avec Chelsea (19) qui accueille Leeds en soirée, et deux longueurs derrière Tottenham et Liverpool(21).

Battus par le Paris SG mercredi à Old Trafford (3-1) en Ligue des Champions, et avant un match couperet à Leipzig mardi, les hommes de Ole Gunnar Solskjaer ont confirmé qu’ils sont plus à l’aise à l’extérieur, où ils ne s’avouent jamais vaincus.

Sur sept matches hors de ses bases où il a été mené au score cette saison, toutes compétitions confondues, United en a finalement remporté 5.

Avec Bruno Fernandes et Marcus Rashford au repos, mais Pogba et Donny van de Beek titulaires, on pensait pourtant que les Londoniens avaient fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Tomas Soucek (1-0, 38e).

Les sorties de van de Beek et Edinson Cavani, hors du coup, ainsi que celle d’Anthony Martial sur blessure à l’heure de jeu, n’avaient rien semblé remuer chez eux.

Et pourtant les Red Devils sont revenus en trois minutes, grâce à un plat du pied de 20 mètres de Pogba dans la lucarne (1-1, 65e) et un superbe enchaînement de Mason Greenwood (2-1, 68e).

Rashford, en contre, a ajouté un troisième but sur une balle piquée (3-1, 78e) pour parachever un succès capital.

. City décolle et recolle

Pour la première fois de la saison, Manchester City a enchaîné deux succès de suite en championnat et semble enfin lancé.

City pointe à la 5e place du classement, un point derrière son voisin et à 3 points des leaders qui jouent dimanche.

Plus que le résultat, c’est la manière dont ce succès et celui de la journée précédente contre Burnley (5-0) ont été obtenus qui sont encourageants.

Même s’il s’agit de deux matches à domicile contre des adversaires qui luttent pour le maintien, les Citizens ont maîtrisé leur sujet en se mettant rapidement à l’abri.

Dès la 5e minute, Raheem Sterling, servi d’une passe parfaitement dosée par Kevin De Bruyne, avait ouvert le score (1-0), avant que le Belge ne transforme un pénalty obtenu par son compère (2-0, 26e).

Un autre point qui ne manquera pas de satisfaire Guardiola est que City reste sur 4 matches consécutifs sans concéder de but, toutes compétitions confondues.

Cela ne lui était arrivé qu’à une seule reprise la saison passée, à cheval sur l’interruption du championnat entre mi-mars et mi-juin.

Une série qu’ils s’efforceront de prolonger contre Marseille en Ligue des Champions, mercredi, avant un derby de Manchester qui promet, dans une semaine à Old Trafford.