L’attaquant sud-coréen Son Heung-min sous le choc après avoir blessé le milieu d’Everton André Gomes, le 3 novembre 2019 à Goodison Park
/ © 2019 AFP

Le carton rouge reçu par le Coréen Son Heung-min, auteur dimanche d’un tacle sur André Gomes, qui s’était fracturé et luxé la cheville dans sa chute pendant Everton-Tottenham, a été retiré, a annoncé la fédération anglaise (FA) mardi.

“Heung-min Son sera à la disposition de Tottenham lors des trois prochains matches à domicile après qu’une commission indépendante a donné raison à une requête pour expulsion injustifiée”, écrit la FA sur son compte Twitter.

Dimanche, l’attaquant avait été l’auteur d’un tacle très en retard mais pas particulièrement violent sur le milieu de terrain André Gomes âgé de 26 ans.

L’arbitre du match, Martin Atkinson, avait dans un premier temps sorti un carton jaune de sa poche.

Mais en s’approchant du joueur d’Everton, il s’était rendu compte, comme les joueurs autour du Portugais, que ce dernier s’était grièvement blessé soit dans sa chute, soit en heurtant Serge Aurier qui se présentait face à lui.

Le pied du joueur avait tourné à 90 degrés sur son axe normal, provoquant des réactions horrifiées des coéquipiers de Gomes et de Son, qui avait quitté le terrain en se tenant le visage dans les mains après avoir reçu finalement un rouge.

Dès la fin du match, les joueurs de Tottenham comme certains d’Everton avaient reconnu que le tacle de Son n’avait pas provoqué directement la blessure et l’entraîneur des Spurs Mauricio Pochettino avait laissé entendre que son équipe ferait appel de l’expulsion.

Gomes a été opéré lundi de sa fracture avec luxation de la cheville droite. Selon le club, l’intervention chirurgicale s’est “extrêmement bien passée” et une guérison totale du joueur, lui-même très choqué sur le coup, est espérée.

“André Gomes vient de quitter l’hôpital et va poursuivre sa rééducation sous la supervision de notre équipe médicale”, a précisé mardi Everton sur Twitter.