La sortie ratĂ©e du gardien d’Arsenal Bernd Leno, qui a entraĂ®nĂ© l’Ă©galisation de Chelsea, le 29 dĂ©cembre 2019 Ă  l’Emirates Stadium
/ © 2019 AFP

Arsenal a concĂ©dĂ© une dĂ©faite douloureuse dans les dernières minutes face Ă  Chelsea (1-2), Ă  l’occasion du premier match de son nouvel entraĂ®neur Mikel Arteta Ă  l’Emirates Stadium.

Avec des buts de Jorginho et Tammy Abraham dans les dix dernières minutes du temps règlementaires, Chelsea a empoché les trois points face à des Gunners qui ont cru enfin tenir une victoire convaincante.

L’Ă©tat d’esprit affichĂ© par les Gunners a longtemps donnĂ© l’impression que rien ne pouvait leur arriver. Vingt bonnes premières minutes sur le plan offensif, avec un bon Mesut Ă–zil, ont permis Ă  Arsenal de faire la diffĂ©rence, par Pierre Emerick-Aubameyang (13e, 1-0).

Ensuite, Arsenal a su rĂ©pondre au dĂ©fi physique des Blues, qui ont reçu trois cartons jaunes en quatre minutes pour KantĂ©, Mount et RĂĽdiger Ă  la demi-heure de jeu. Grâce Ă  un axe dĂ©fensif plus solide que par le passĂ©, avec notamment un David Luiz en forme, ils n’ont concĂ©dĂ© aucune occasion franche pendant une bonne partie du match.

Mais malgrĂ© le changement d’entraĂ®neur, Arsenal s’est une nouvelle fois sabordĂ© sur une erreur individuelle.

Une sortie calamiteuse de Bernd Leno, sur un coup franc de Mason Mount cĂ´tĂ© gauche, a permis Ă  Jorginho d’Ă©galiser en poussant le ballon de la tĂŞte dans le but vide (83e, 1-1).

Et quatre minutes plus tard, sur un corner favorable aux Gunners, les Blues ont mené une contre-attaque magistrale, avec Tammy Abraham à la conclusion qui a poussé une offrande de Willian entre les jambes de Leno (87e, 1-2).

Cette dĂ©faite confirme qu’il faudra du temps Ă  Mikel Arteta, qui n’a cessĂ© de gesticuler tout au long de la rencontre, pour redonner confiance Ă  ses joueurs.

Ceux-ci sont désormais douzièmes du classement, avec onze points de retard sur la dernière place qualificative pour la Ligue des champions, justement occupée par Chelsea.