Angleterre: Everton reste dans la course à la C3, les Spurs calent

L’attaquant brésilien d’Everton, Richarlison, marque l’unique but de la rencontre de Premier League face à Wolverhampton, à Liverpool, le 19 mai 2021
/ © 2021 AFP

En battant Wolverhampton (1-0), mercredi pour la 37e journée de Premier League, Everton s’est autorisé à rêver jusqu’au bout à une qualification en Ligue Europa, alors que Tottenham, battu à domicile par Aston Villa (2-1), risque de s’en mordre les doigts.

Toujours 6e avec 59 point et une différence de but bien meilleure que ses rivaux directs, les Spurs sont dans une situation précaire.

A quatre points et donc hors de portée de Liverpool, 5e, qui se déplace à Burnley en soirée, ils ont laissé échapper un match qu’ils avaient bien entamé en ouvrant le score par Steven Bergwijn dès la 8e minute (1-0).

Mais avant même la mi-temps, les Spurs ont laissé filer cet avantage, Sergio Reguilon marquant contre son camp d’un dégagement dévissé (1-1, 20e) avant de voir une autre tentative pour soulager son camp être contrée et arriver dans les pieds d’Ollie Watkins, qui a trompé Hugo Lloris (2-1, 39e).

Harry Kane, dont c’était peut-être le dernier match sous ce maillot au Tottenham Hotspur Stadium, et ses coéquipiers restent donc à égalité de points avec West Ham, 7e, mais qui doit encore jouer en soirée à West Bromwich Albion, 19e et déjà relégué.

Une victoire ou un nul des Hammers et ils reprendraient cette 6e place qui qualifie pour la C3, alors que la 7e envoie en Ligue Europa Conférence.

Huitième, eux aussi avec 59 unités au compteur, mais une différence de but de +4 seulement, les Toffees seront en embuscade lors de la dernière journée pour éventuellement profiter d’un faux-pas des équipes qui les précèdent.

Ils se sont contentés d’un but de la tête sur corner de Richarlison pour prendre le meilleur sur les Wolves (48e) et bien terminer la saison devant les quelques milliers de fans enfin autorisés dans les stades.