Angleterre: Eriksen prêt à reprendre sa vie de footballeur

Christian Eriksen présenté comme nouvelle recrue de Brentford avant la réception de Crystal Palace, le 12 février 2022
/ © 2022 AFP

Victime d’un malaise cardiaque sous les yeux du monde entier, en juin dernier, Christian Eriksen s’apprête à effectuer un retour à la compétition inattendu et émouvant samedi avec Brentford, moins d’un an après avoir frôlé la mort.

Donné perdu pour le football, le milieu de terrain danois de 30 ans a été jugé apte pour le sport de haut niveau, huit mois après s’être écroulé sur le terrain, alors qu’il jouait contre la Finlande lors de l’Euro-2020.

La seule incertitude entoure son statut sur la feuille de match: titulaire ou remplaçant ? Son entraîneur Thomas Frank a indiqué vendredi que le meneur de jeu aurait du temps de jeu lors la réception de Newcastle, dans un duel des mal classés de Premier League.

Il est acquis que les supporters de Brentford lui réserveront un accueil triomphal et il ne serait pas étonnant qu’il y ait quelques larmes versées dans les tribunes, où prendront place la famille et les amis d’Eriksen, loin de l’ambiance chaotique du 12 juin à Copenhague.

Les images du Danois allongé sur la pelouse du Parken, entouré de ses coéquipiers danois et sous les yeux des 32.000 spectateurs, avaient provoqué une vague d’émotion dans le monde du football.

Eriksen considère qu’il a été “mort pendant cinq minutes” à partir de cette 42e minute où il s’est écroulé sur la pelouse, sous le regard impuissant de sa compagne Sabrina Kvist sur le banc de touche, avant d’être ranimé sur le terrain par les médecins.

Retour en Angleterre

Bien qu’Eriksen soit sorti indemne de l’hôpital, cette épreuve devait mettre un frein à sa carrière de joueur, mais l’ancien joueur phare de Tottenham, alors sous contrat avec l’Inter Milan, est resté déterminé à retrouver les pelouses dès qu’il est apparu qu’il n’y avait aucun risque pour sa santé.

Il a été contraint de quitter le club lombard le 29 décembre en raison de la réglementation italienne qui interdit aux joueurs porteurs d’un défibrillateur de jouer en Serie A. Ce qui n’est pas le cas en Angleterre.

En janvier, le champion d’Italie 2021 s’est entraîné avec la réserve de son ancien club, l’Ajax Amsterdam, avant de rejoindre Brentford, dont l’entraîneur Thomas Frank ne lui est pas inconnu: les deux hommes ont travaillé ensemble au sein des équipes de jeunes du Danemark.

Eriksen s’est engagé avec les “Bees” pour la fin de la saison au dernier jour du mercato d’hiver et a montré qu’il n’avait rien perdu de sa technique lors de matches amicaux contre Southend, puis contre la réserve des Glasgow Rangers lundi où il a délivré deux passes décisives.

“Ce que j’attendais”

Eriksen a indiqué “se sentir très bien” sur le site internet du club anglais et a même admis être surpris par sa condition physique depuis l’intensification de son entraînement.

“Je suis un peu surpris que mon corps se comporte comme il le fait. Bien sûr, je me suis entraîné dur, mais je ne m’attendais pas à être aussi en forme que je le suis maintenant. C’est très positif”, a-t-il indiqué.

Ses débuts pourraient donner un coup de fouet à Brentford, qui n’a pris qu’un point lors de ses sept derniers matches et qui voit la zone de relégation se rapprocher dangereusement.

Mais pour le milieu de terrain, le plaisir de retrouver les pelouses prime sur les enjeux sportifs puisqu’il “ressent le même amour pour toucher le ballon et jouer simplement au football”.

Si l’incident a laissé des cicatrices physiques sur son corps, il apprécie de retrouver le rythme des entraînements quotidiens avec ses coéquipiers.

“C’est ce que j’ai attendu pendant de nombreux mois. C’est très agréable d’être sur le terrain au sein d’une équipe.”