L’entraĂ®neur norvĂ©gien de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, lors du match de Premier League Ă  Newcastle, le 6 octobre 2019
/ © 2019 AFP

Si Liverpool a fait le trou en tĂŞte de la Premier League avec 8 points d’avance après 8 journĂ©es, derrière, entre gros irrĂ©guliers et petits sans complexes, les places dans le wagon qui pourrait mener Ă  l’Europe sont chères.

Coincée entre une trêve internationale et la troisième journée de Ligue des Champions, cette neuvième levée pourrait être délicate à négocier pour les cadors.

Le “choc” sera indubitablement Manchester United-Liverpool, mĂŞme si le classement (12e) et les prestations très mĂ©diocres des Red Devils depuis le dĂ©but de saison en Ă©ventent largement le charme.

Difficile d’imaginer les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer faire dĂ©railler la machine Ă  gagner qu’est devenu Liverpool avec son incroyable sĂ©rie de 17 victoires d’affilĂ©e depuis la fin de saison dernière.

Alors, en attendant que les Reds perdent un peu de leur superbe, les poursuivants vont dĂ©jĂ  devoir penser Ă  engranger des points pour s’extirper du bouchon qui s’est formĂ© derrière le club des rives de la Mersey.

Surpris avant la trĂŞve internationale par Wolverhampton (2-0), Manchester City en est pour le moment rĂ©duit Ă  regarder dans son rĂ©troviseur avant d’espĂ©rer refaire peut-ĂŞtre un jour son retard.

Samedi, c’est Ă  Crystal Palace que les Citizens ont rendez-vous pour essayer d’effacer l’affront subi.

Et la pression est de taille puisque, en cas de nouveau faux-pas, les Londoniens, 6e avec 14 unités, pourraient leur passer devant.

Au mĂŞme niveau de points que Palace, Leicester (4e) qui accueille un Burnley surprenant 7e (14 unitĂ©s), et Chelsea qui reçoit le mal classĂ© Newcastle (16e, 8 points), seront aussi Ă  l’affĂ»t.

Avantage ou désavantage, Arsenal, intercalé à la 3e place avec 25 longueurs, jouera en dernier, lundi, à Sheffield United (13e, 9 points) pour essayer de conserver ou de consolider sa place sur le podium.

Un peu plus bas, West Ham, 8e avec 12 points, qui se déplace à Everton, et surtout Tottenham, 9e avec 11 points, tenteront de se relancer et de ne pas trop décrocher de la tête du peloton.

PrivĂ©s pour une longue pĂ©riode de leur gardien capitaine Hugo Lloris, les Spurs n’auront sans doute pas eu trop de la trĂŞve internationale pour essayer de se remettre la tĂŞte Ă  l’endroit.

La rĂ©ception de la lanterne rouge Watford avec ses trois petits points, la pire attaque de Premier League (4 buts) et la deuxième dĂ©fense la plus permĂ©able (20 buts) ressemble quand mĂŞme drĂ´lement Ă  une occasion en or de repartir de l’avant pour les hommes de Mauricio Pochettino, Ă  quelques jours d’un match dĂ©jĂ  pratiquement couperet en Ligue des Champions face Ă  l’Étoile Rouge de Belgrade.

Programme de la 9e journée:

Samedi:

(13h30) Everton-West Ham

(16H00) Aston Villa-Brighton

Tottenham-Watford

Wolverhampton-Southhamton

Chelsea-Newcastle

Bournemouth-Norwich

Leicester-Burnley

(17h30) Crystal Palace-Manchester City

Dimanche:

(17h30) Manchester United-Liverpool

Lundi:

(21h00) Sheffield United-Arsenal