Angleterre: City redémarre, Liverpool enchaîne

La recrue de Manchester city, Jack Grealish (d) fête son premier but sous ses nouvelles couleurs, avec Gabriel Jesus, face à Norwich, le 21 août 2021 à l’Etihad Stadium
/ © 2021 AFP

Battu par Tottenham pour la première journée, Manchester City a bien réagi samedi en dominant facilement Norwich (5-0), alors que Liverpool a pris provisoirement la tête de la Premier League avec six points en deux matches en battant Burnley (2-0).

. City met les choses au clair

Bousculé par les Spurs il y a une semaine, le champion en titre a vite corrigé le tir en écrasant le promu Norwich pour son premier match à domicile de la saison.

Une habitude pour les hommes de Pep Guardiola, qui avaient inscrit 14 buts contre les Canaris lors de leurs trois dernières confrontations à l’Etihad.

Le match avait très mal commencé avec un but contre son camp du gardien Tim Krul dès la 7e minute, suivi par la première réalisation de Jack Grealish sous ses nouvelles couleurs.

Le joueur à 100 millions de livres (117 M EUR) s’est trouvé à point nommé au deuxième poteau pour pousser le ballon au fond, avec un peu de réussite et doubler la mise (2-0, 22e).

Aymeric Laporte a inscrit un troisième but après un cafouillage sur corner (3-0, 64e), imité par Raheem Serling (4-0, 70e) et Riyad Mahrez, tous deux sortis du banc (5-0, 84e).

Pour Norwich, déjà largement battu à domicile par Liverpool (3-0) la semaine dernière et qui doit recevoir Leicester, 5e l’an dernier, dans sept jours, le début de saison s’avère aussi compliqué que le laissait craindre le calendrier.

. Liverpool prend les commandes

Dans un Anfield Road plein pour la première fois depuis près d’un an et demi, Liverpool a enchaîné un deuxième succès de rang face à Burnley (2-0) et prend la tête du classement avec six points, alors que le compteur de Burnley reste vierge.

“Tout le monde était impatient avant cette célébration du football et personne ne va quitter son siège avec une quelconque déception. Nos rêves ont été comblés en termes d’atmosphère”, a estimé Jürgen Klopp après le match précédé du premier “You’ll Never Walk Alone” entamé par le Kop depuis 528 jours.

Déjà très affûtés à Norwich la semaine passée, les Reds ont montré qu’il faudra compter sur eux dans la course au titre cette saison.

Freiné l’an dernier par une cascade de blessures, notamment en défense, Liverpool semble redevenu cette machine à percer les défense avec deux buts bien construits de Diogo Jota (1-0, 18e) et Sadio Mané (2-0, 69e).

En défense, Virgil van Dijk est redevenu la tour de contrôle et la rampe de lancement de son équipe après une saison quasiment blanche et Trent Alexander-Arnold s’est montré très en jambes après son retour d’une blessure qui l’avait privé de l’Euro.

Dans les cages, Alisson a fait le boulot en repoussant des tentatives de Josh Brownhill (20e), Jay Rodriguez (88e) et surtout Ashley Barnes (90+4).

Ce succès permet aussi aux Reds de prendre une petite revanche sur Burnley, qui avait mis fin à leur série record de 68 matches de championnat sans défaite à domicile la saison dernière (0-1).

Mais il faudra évidemment les juger contre des oppositions plus relevées, à commencer par Chelsea, qui leur rendra visite samedi prochain.

. Everton gâche, Palace neutralisé

Deux fois devant au score, mais deux fois repris par Leeds (2-2), Everton a raté l’occasion d’accompagner son voisin en rouge sur la première marche du classement.

Les hommes de Marcelo Bielsa marquent, eux, leur premier point de la saison, tout comme ceux de Patrick Vieira. Pour son deuxième match sur le banc de Crystal Palace, les Eagles n’ont pas pu faire mieux qu’un 0-0 face au promu Brentford, tombeur d’Arsenal (2-0) en ouverture de la saison, il y a huit jours.

A 18h30, Brighton accueille Watford, tandis que dimanche trois rencontres sont au programme: Southampton-Manchester United et Wolverhampton-Tottenham à 15h, avant le choc Arsenal-Chelsea à 17h30.