Angleterre: City bat Brentford et prend huit points d’avance sur Chelsea

L’espoir de Manchester City Phil Foden, déjà buteur lors de la réception de Leeds le 14 décembre 2021, a récidivé en marquant à Brentford
/ © 2021 AFP

Manchester City a consolidé sa place de leader de la Premier League en battant Brentford (1-0) mercredi, lors de la 20e journée, et compte désormais huit points d’avance sur Chelsea, tenu en échec par Brighton (1-1).

Le troisième membre du podium provisoire est Liverpool, battu mardi à Leicester (1-0), mais les Reds ont un match de plus à jouer.

Sans être éblouissants, mais avec une réelle maîtrise, les joueurs de Pep Guardiola ont rarement été mis en difficulté chez les promus de Brentford, qui n’ont réussi à aligner que 136 passes.

Le seul moment de doute est intervenu entre la 12e et la 15e minute, quand Brighton s’est procuré trois occasions coup sur coup, par Onyeka deux fois, puis Wissa.

La vigilance d’Ederson, puis une certaine réussite en contre, ont alors permis à Foden de marquer d’un plat du pied sur un centre de De Bruyne (1-0, 16e).

Manchester City s’est alors contenté de gérer jusqu’à la fin de la rencontre, avec la confiance que lui confère sa défense, la meilleure du championnat (12 buts encaissés en 20 matches). L’écart a failli se creuser en fin de rencontre grâce à une tête d’Aymeric Laporte, mais ce but a finalement été invalidé par l’assistance vidéo.

Chelsea craque dans les arrêts de jeu

Comme Liverpool mardi, Chelsea a mal géré cette période des fêtes et vient peut-être de perdre ses derniers espoirs pour le titre. Mais ce score nul contre Brighton est logique au regard de la physionomie et des statistiques du match.

Les Blues n’ont jamais été vraiment à leur aise, avec 11 tirs contre 18, 48% de possession de balle et seulement 80% de passes réussies.

Moins mobiles que d’habitude, ils ont dû attendre un corner de Mount et une tête piquée de Romelu Lukaku, donnant au passage un coup de coude involontaire à Maupay (1-0, 28e). L’attaquant belge a marqué ainsi son deuxième but en deux matches, après avoir été muet pendant plus de trois mois en championnat.

Ce but n’a pas récompensé une domination frappante de Chelsea, qui ne s’était procuré qu’une seule occasion, un tir d’Azpilicueta sur le poteau (12e).

Brighton s’est montré menaçant en fin de première période, avec notamment un tir de Lallana détourné par Edouard Mendy (38e), et encore un peu plus au retour des vestiaires avec une série d’occasions pour Moder (47e), Bissouma (53e), Maupay (57e, 60e) et Lallana (65e).

L’entrée en jeu de N’Golo Kanté a ensuite considérablement soulagé Thomas Tuchel, qui avait déjà perdu Reece James et Andreas Christensen sur blessure en première période.

Brighton a finalement égalisé au moment où l’on s’y attendait le moins, mais avec un certain mérite, sur une tête de Danny Welbeck (1-1, 90e+1).

Ce but tardif illustre la fin d’année des joueurs de Tuchel, qui n’ont remporté que trois de leurs huit derniers matches de championnat.

Les champions d’Europe en titre finissent leur année 2021 au second rang, à huit points de City et avec un point d’avance sur Liverpool, qu’ils recevront dimanche à Stamford Bridge.