Le milieu brĂ©silien de Chelsea Willian auteur d’un doublĂ© sur le terrain de Tottenham, le 22 dĂ©cembre 2019 Ă  Londres
/ © 2019 AFP

Chelsea a remportĂ© haut la main (2-0) le derby de Londres face Ă  Tottenham et conserve sa 4e place, dimanche, après la 18e journĂ©e, alors que le retour de Paul Pogba n’a pas suffi pour Manchester United, battu Ă  Watford (2-0).

. Chelsea donne la leçon à Tottenham:

Chelsea a dĂ©fendu avec autoritĂ© sa 4e place et le ticket pour la Ligue des champions qui y est rattachĂ© en allant gagner (2-0) Ă  Tottenham avec un doublĂ© de l’Ă©tincelant Willian.

Si Frank Lampard rĂ©futait avant le match ĂŞtre un disciple de JosĂ© Mourinho, dont il Ă©tait l’un des cadres comme joueur, son Ă©quipe a tout de mĂŞme donnĂ© la leçon Ă  celle du maĂ®tre.

Une leçon de dĂ©termination, une leçon d’engagement et aussi une leçon tactique, avec une dĂ©fense Ă  trois centraux ressortie pour contrer la grande mobilitĂ© des Dele Alli, Son Heung-min ou Lucas Moura.

On n’a quasiment pas vu l’attaque des Spurs et leur performance très mièvre, après une victoire aussi miraculeuse qu’immĂ©ritĂ©e Ă  Wolverhampton la semaine passĂ©e (2-1), est un signal d’alarme pour les Londoniens chez qui l’effet Mourinho semble s’estomper.

D’autant qu’en huit matches sous ses ordres, Tottenham n’a gardĂ© sa cage inviolĂ©e qu’une fois, ce qui est très inhabituel pour une Ă©quipe entraĂ®nĂ©e par le Portugais.

De son cĂ´tĂ©, Chelsea a eu la rĂ©action d’orgueil rĂ©clamĂ©e par Lampard après la dĂ©faite contre Bournemouth (1-0).

Percutants et dynamiques, les Blues ont laissĂ© planer une menace constante sur la dĂ©fense adverse avec un N’Golo KantĂ© omniprĂ©sent et un duo Mason Mount-Willian intenable.

Le BrĂ©silien a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© par un doublĂ©, un enchaĂ®nement dribble extĂ©rieurfrappe enroulĂ©e dans le petit filet opposĂ© (1-0, 12e) et un penalty transformĂ© après une faute Ă©norme de Paulo Gazzaniga sur Marco Alonso qu’il avait lancĂ© d’une louche astucieuse (2-0, 45+4).

La rentrĂ©e de Christian Eriksen au retour des vestiaire, Ă  la place du plus dĂ©fensif Eric Dier, n’a pas modifiĂ© le rapport de force et pour ne rien arranger, Son s’est fait expulser pour s’ĂŞtre essuyĂ© les crampons sur Antonio RĂĽdiger Ă  l’heure de jeu.

Le dĂ©fenseur allemand semble avoir Ă©tĂ© victime d’insultes racistes après cet incident, le speaker du stade faisant trois annonces pour demander qu’elles cessent.

. Pogba guéri, Manchester rechute:

“Fort contre les forts, faible contre les faibles” semble ĂŞtre la devise de Manchester United, battu par la lanterne rouge Watford (2-0), un triste privilège qu’il partage seulement avec Norwich, 19e…

Relancés dans la course à la Ligue des champions en battant coup sur coup Tottenham et City chez lui dans le derby, les Red Devils pouvaient grimper à la 5e place en gagnant, malgré le nul contre Everton (1-1) la semaine dernière.

Mais ils ont rendu une copie affligeante, ponctuĂ©e par une Ă©norme bourde de David De Gea sur une reprise bizarre mais peu appuyĂ©e d’IsmaĂŻla Sarr (1-0, 50e) et par un penalty quatre minutes plus tard (2-0, 54e).

“Je suis très déçu parce qu’on doit prendre plus de points contre des Ă©quipes comme celle d’aujourd’hui”, s’est lamentĂ© Ole Gunnar Solskjaer après le match.

Sur 25 points pris par United, seule Ă©quipe Ă  ne pas avoir perdu contre Liverpool cette saison, 10 l’ont Ă©tĂ© contre les Ă©quipes du top 4 et 5 contre les 5 derniers.

Et ses 4 autres défaites avant celle-ci avaient été causées par Crystal Palace, West Ham, Newcastle, Bournemouth.

“Il n’y avait aucune dĂ©termination, aucun sentiment d’urgence qui nous aurait permis de mĂ©riter la victoire. Nous n’avons aucune excuse”, a-t-il continuĂ©.

“Le grand point positif, c’est Paul (Pogba) qui est entrĂ© en jeu, et c’est mĂŞme le seul point positif”, a aussi soulignĂ© le NorvĂ©gien.

RentrĂ© Ă  la 64e minute, il n’a pas su ou pu inverser la tendance, mais malgrĂ© son manque de rythme et d’automatisme, il n’Ă©tait pas loin d’ĂŞtre le Mancunien le plus actif dans le forcing final dĂ©sordonnĂ© des Red Devils. Pas vraiment un constat rassurant…