Angleterre: Chelsea pas sûr de pouvoir finir la saison, admet Cech

Le directeur de la performance à Chelsea Petr Cech venu s’adresser aux supporters aux abords du Stamford Bridge, le 20 avril 2021
/ © 2022 AFP

Le directeur technique et de la performance de Chelsea, Petr Cech, a admis samedi que les Blues n’avaient pas la certitude de pouvoir finir la saison, avec les restrictions imposées par le gouvernement britannique, dans le cadre des sanctions contre leur propriétaire russe Roman Abramovitch.

“Il faut admettre que nous avançons au jour le jour parce que tout cela n’est pas entre nos mains”, a déclaré l’ancien gardien de but du club londonien à Sky Sports, avant le match de la 29e journée de Premier League contre Newcastle.

Chelsea cherche à obtenir un assouplissement des conditions posées jeudi par le gouvernement britannique pour poursuivre son activité.

Le club n’a plus le droit de vendre de nouveaux billets ni d’article de merchandising et tous les revenus liés aux droits de diffusions ou aux primes de compétition sont gelés, ce qui fait craindre un assèchement rapide de la trésorerie.

“Les discussions se poursuivent pour que l’on puisse fonctionner d’une façon qui nous permette de finir la saison”, a indiqué Cech.

L’entraîneur Thomas Tuchel a aussi reconnu n’avoir reçu “aucune assurance” de la direction du club sur sa viabilité.

“Je pense que quiconque vous donne des assurances ne doit pas être cru parce que personne ne sait, à mon avis, ce qui va se passer”, a expliqué l’Allemand, également à Sky Sports.

“Il faut rester flexible et les choses sont tellement folles que tout peut être chamboulé du jour au lendemain”, a-t-il ajouté.

Le salut du club pourrait venir d’une vente engagée avant même l’annonce des sanctions contre Abramovitch pour ses liens supposés avec le Président russe Vladimir Poutine qui a ordonné l’invasion de l’Ukraine.

Mais, en dépit du nombre d’acquéreurs potentiels qui se sont manifestés, la procédure prendra plusieurs semaines encore et le gouvernement britannique sera très vigilant à ce que l’oligarque, qui avait racheté le club en 2003 pour le porter au sommet du football anglais et européen à coups de centaines de millions d’euros investis, n’en tire aucun profit.

Actuellement troisième de la Premier League, Chelsea est aussi toujours en lice en Ligue des Champions, dont il est le tenant du titre. Il doit affronter Lille en huitième de finale retour, mercredi, avec un avantage de deux buts pris à l’aller (2-0).