Angleterre: Chelsea freiné, Everton perd du terrain

Le gardien franco-sénégalais de Chelsea, Edouard Mendy, arrête le tir du milieu brésilien de Leeds, Raphinha Dias Belloli (d), lors du match de Premier League à Leeds, le 13 mars 2021
/ © 2021 AFP

Tenu en échec (0-0) à Leeds, Chelsea n’est pas monté sur le podium de la Premier League samedi, lors de la 28e journée de Premier League, mais la défaite à domicile d’Everton contre Burnley (2-1) lui profite au classement.

Chelsea s’en contentera

Dans un match qui ne s’est jamais vraiment emballé, Chelsea n’a pu faire mieux qu’un nul vierge face à Leeds, maîtrisé offensivement, mais rigoureux derrière.

Avec 51 points, les Blues restent quatrièmes à deux points de Leicester (3e) qui recevra dimanche la lanterne rouge Sheffield United et aura une chance de creuser l’écart.

Avec une différence de buts bien meilleure que West Ham, cinquième avec trois points de moins, ils sont cependant sûrs de garder leur ticket virtuel pour la Ligue des Champions à la fin de la journée.

Pour Leeds, 11e avec 36 points, soit 10 d’avance sur la zone rouge, la fin de saison s’annonce sans stress.

Toujours invaincu sous les ordres de Thomas Tuchel en 12 matches, Chelsea pourra regretter le manque de réalisme de Kaï Havertz titularisé en pointe et qui a eu les ballons pour faire basculer le match (7e, 45+1, 48e, 53e).

Mais ce match nul n’est pas une si mauvaise opération, sachant que Tyler Roberts a trouvé la transversaleaprès une déviation d’Édouard Mendysur le seul tir de Leeds en première période (14e).

Le Sénégalais a mérité son 14e match sans prendre de but en 23 apparitions avec Chelsea, en bloquant d’une main ferme une frappe en pivot de son ancien coéquipier rennais, Raphinha (55e).

Chelsea va maintenant se concentrer sur le match de mercredi face à l’Atlético Madrid en huitième de finale retour de la Ligue des Champions, qu’il aborde en position favorable après leur victoire (1-0) à l’aller à Bucarest.

Burnley surprend Everton

Les rêves européens d’Everton ont pris du plomb dans l’aile après cette défaite à domicile face à un mal classé.

Les Toffees restent 6e avec 46 points, mais l’écart avec les 4 premières places qui qualifient pour la Ligue des Champions passent à 5 unités même s’ils ont une rencontre en retard à disputer.

Burnley, 15e et qui porte à 7 longueurs son avance sur la zone rouge, a idéalement débuté le match avec un jeu plaisant et sans complexe qui lui a permis de mener de deux buts avant la demi-heure de jeu.

C’est d’abord Chris Wood (1-0, 13e) qui a trompé Jordan Pickford de l’entrée de la surface de réparation, avant qu’une superbe frappe enroulée de Dwight McNeil ne double la mise (2-0, 24e).

Everton a réduit le score peu après la demi-heure grâce à une tête de Dominic Calvert-Lewin (2-1, 32e).

Bien plus dominants en seconde période, les hommes de Carlo Ancelotti ont beaucoup poussé mais l’excellente organisation des Clarets les a empêchés de se créer beaucoup d’occasions.

Avec seulement 4 points pris sur ses 7 dernières rencontres de championnat à domicile, et des défaites contre Newcastle ou le relégable Fulham, l’autre club de Liverpool risque de regretter amèrement ses prestations trop irrégulières à l’heure où seront faits les comptes.