Angleterre: après les insultes racistes, des milliers de messages de soutien pour Saka de retour à Arsenal

L’international anglais Bukayo Saka lors de la finale de l’Euro contre l’Italie, le 11 juillet 2021 au stade de Wembley à Londres
/ © 2021 AFP

L’international anglais Bukayo Saka a été accueilli par des milliers de messages de soutien pour son retour à l’entraînement mercredi à Arsenal, après une pluie d’insultes racistes en ligne consécutive à son tir au but manqué en finale de l’Euro-2020 contre l’Italie à Wembley.

“Je suis sans voix. Comment pourrais-je vous remercier ?”, s’est ému dans une vidéo postée sur Twitter le jeune attaquant de 19 ans.

Celui-ci, alors qu’il redoutait d’y être mal reçu, a eu l’agréable surprise à son arrivée à London Colney, le centre d’entraînement d’Arsenal dans le grand Londres, de découvrir épinglés sur un mur des milliers de lettres, cartes postales et cadeaux envoyés à son club d’Arsenal par des supporters.

“Est ce que je peux emporter tout ça et le ramener chez moi ?”, a ajouté Saka, qui a finalement choisi de prendre un ours en peluche pour l’emporter chez lui.

Certains supporters ont même invité sur un message Saka à se joindre à eux dans un parc pour jouer au foot, en précisant qu’ils “le laisseraient gagner”.

Saka avait été l’un des boucs émissaires des Three Lions sur les réseaux sociaux, où il avait fait l’objet d’insultes racistes, après avoir manqué la transformation du cinquième penalty de l’Angleterre, offrant le titre de champion d’Europe à l’Italie.

Ses coéquipiers Marcus Rashford et Jadon Sancho, également noirs de peau et défaillants lors de la séance de tirs au but contre l’Italie, avaient eux aussi été vilipendés sur les réseaux sociaux, entraînant des réactions jusqu’au sommet du gouvernement britannique.