Amical: Lille surpris par l’AS Rome

L’attaquant de Lille Luiz Araujo buteur lors du déplacement à Dijon le 20 octobre 2018
/ © 2019 AFP

Comme l’ombre d’un doute: déjà battu par le Celta Vigo (1-0) la semaine dernière, Lille a concédé une nouvelle défaite face à l’AS Rome (3-2), samedi au stade Pierre-Mauroy pour son dernier match de préparation avant la reprise de la Ligue 1.

Très séduisants en première période, durant laquelle ils ont ouvert le score par Timothy Weah (14e), les Nordistes se sont fait surprendre deux fois au retour des vestiaires par Cengiz Under (52e) et Nicolo Zaniolo (62e).

Luiz Araujo, entré quelques minutes plus tôt, a égalisé logiquement (74e) mais Cristante a offert la victoire aux Italiens dans le temps additionnel (90e+1).

Face à un adversaire qualifié pour la Ligue Europa, les Dogues, qui retrouveront en septembre la Ligue des champions, ont évolué dans un nouveau système, le 4-4-2, qui s’est révélé prometteur offensivement. Toutefois, la fébrilité défensive, notamment sur les côtés, a gâché la fête.

Avec Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba sur les côtés et une doublette Weah-Loïc Rémy en pointe, l’animation a été plutôt efficace et les Lillois se sont créé de nombreuses occasions lors du premier acte.

Ainsi, sur un une deux à l’entrée de la surface, Weah a lancé Bamba, dont le tir a été repoussé par Pau Lopez sur…Weah, qui a conclu et inscrit ainsi son premier but avec le Losc (1-0, 19e).

Probablement tancés par leur entraîneur à la pause, les Italiens ont changé de visage au retour des vestiaires et pris le jeu à leur compte. Ils ont été rapidement récompensés en égalisant par Under, qui a repris victorieusement un centre en retrait d’Edin Dzeko (51e).

Peu après, la Roma a même pris l’avantage par Nicolo Zaniolo, qui a poussé le ballon au fond après avoir vu sa première tentative repoussée par la transversale (1-2, 62).

Les Dogues ont fini par réagir, d’abord timidement sur une tête de Rémy captée par Lopez (67e), avant d’obtenir une égalisation méritée: Boubakary Soumaré, après une belle percée dans l’axe, a lancé Araujo, qui a marqué d’un tir croisé (2-2, 74).

Mais dans le temps additionnel, Dzeko, parti dans le dos défense, a servi en retrait Cristante qui a trouvé la lucarne (2-3, 90e+1).

Une semaine avant de recevoir Nantes lors de la 1re journée de L1, Christophe Galtier et le Losc ont encore du pain sur la planche…