Amical: la réserve anglaise bat facilement le Pays de Galles

L’attaquant Dominic Calvert-Lewin (2e d) ouvre le score pour l’Angleterre lors du match amical contre le Pays de Galles, à Londres, le 8 octobre 2020
/ © 2020 AFP

A quelques jours d’un choc en Ligue des Nations contre la Belgique, l’Angleterre s’est offert une revue d’effectif plaisante (3-0) face à un Pays de Galles ayant également fait tourner, jeudi soir à Wembley.

Avec 54 sélections au total pour les onze titulaires des Three Lions, deux joueurs qui vivaient leur première titularisation et deux autres qui disputaient même leurs toutes premières minutes en A, Gareth Southgate n’a pas lésiné sur le renouvellement.

Ses choix se sont révélés payants, les nouveaux ayant saisi à pleines mains la petite chance qui leur était offerte de bousculer la hiérarchie.

L’ouverture du score est venue de l’inévitable Dominic Calvert-Lewin, l’un des deux novices avec Bukayo Saka.

L’avant-centre d’Everton, qui domine pour l’heure la Premier League après quatre journées, a inscrit son 10e but de la saison

six en championnat, trois en Coupe de la Ligue et donc un avec l’Angleterre

sur un centre de Jack Grealish.

Très attendu, le meneur de jeu d’Aston Villa, qui avait déjà disputé 14 minutes contre le Danemark en septembre, a délivré un centre parfait sur la ligne des six mètres que Calvert-Lewin a smashé de la tête au fond des filets, profitant d’un marquage très lâche (1-0, 26e).

Le dernier attaquant d’Everton à avoir marqué à Wembley n’était autre que l’illustre Gary Lineker en 1985.

Plutôt solide et dynamique jusque là, le Pays de Galles a été refroidi par ce but et les carences de sa défense lui ont encore été fatales à deux reprises.

Sur le deuxième but, le défenseur latéral gauche Conor Coady, seul au deuxième poteau, a repris d’une très jolie demi-volée un coup-franc parfait de son homologue de la droite, Kieran Trippier, le joueur le plus expérimenté côté anglais avec 21 sélections avant ce match (2-0, 53e).

Et le troisième but a été l’œuvre d’un revenant, Danny Ings, titulaire pour la première fois à 28 ans, cinq ans après avoir joué deux bouts de matches en sélection.

Sur un corner, Tyrone Mings, entré en jeu juste avant, a intelligemment remis de la tête à Ings, lui aussi sans adversaire à moins d’un mètre alors qu’il était à sept mètres des buts. L’attaquant de Southampton, formé à Liverpool, a alors réussi un joli retourné pour sceller définitivement le match.

Si Gareth Southgate a apprécié le spectacle, il sait que son équipe devra faire mieux pendant 90 minutes sur cette même pelouse, dimanche face à la Belgique, pour le choc du groupe 2 de la Ligue A.