Allemagne: Wolfsburg toujours leader, nouveau doublé de Haaland pour Dortmund

La joie de l’attaquant néerlandais de Wolsbourg, Wout Weghorst, après avoir marqué le 2e but, lors du match de Bundesliga, le 11 septembre 2021 sur la pelouse du promu Fürth
/ © 2021 AFP

Wolfsburg se présentera mardi à Lille en Ligue des champions en leader de la Bundesliga, après sa victoire 2-0 samedi sur la pelouse du promu Fürth lors de la quatrième journée, qui a vu Erling Haaland réussir un nouveau doublé pour mener Dortmund à la victoire 4-3 à Leverkusen.

Les “Loups” de Wolfsburg sont la seule équipe allemande à compter quatre victoires en autant de matches. Ils resteront en tête du championnat quel que soit le score du match au sommet Leipzig-Bayern à 18h30.

Entraîné par l’ancienne star néerlandaise de Barcelone puis du Bayern Mark van Bommel, Wolfsburg a ouvert le score dès la 10e minute par Lukas Nmecha, champion d’Europe Espoirs avec l’Allemagne, après un travail préparatoire du Français Josuha Guilavogui dans la surface. Le buteur maison Wout Weghorst a assuré les trois points en toute fin de match (2-0, 90e).

A la même heure, l’autre choc de la journée entre Leverkusen et Dortmund, disputé devant 17.000 spectateurs, a tenu toutes ses promesses: sept buts, dont plusieurs très spectaculaires, un doublé de Haaland, de l’engagement et de l’incertitude jusqu’au coup de sifflet final.

Avec son nouveau coach Marco Rose, transfuge de Mönchengladbach, le Borussia pointe désormais provisoirement à la deuxième place du classement, à trois points du leader. Leverkusen est cinquième avec 7 points.

Le duel a démarré à cent à l’heure avec l’ouverture du score pour le Bayer par le jeune international Florian Wirtz (9e).

Le show Haaland

Mais Haaland étaitune nouvelle foisdans un grand jour. Si le premier caviar pour Julian Brandt (11e) a été gâché par l’Allemand, le Norvégien de 21 ans s’est chargé de marquer lui-même le premier but de son équipe, d’une tête décroisée dans la surface.

Alors que Leverkusen avait repris l’avantage par Patrik Schick (45e+1), Haaland a de nouveau servi Brandt, qui a réussi un extraordinaire contrôle du talon en pleine course avant d’égaliser (2-2, 49e) d’un tir puissant sous la barre.

Le néo-international français Moussa Diaby, auteur d’un match énorme, a redonné l’avantage à Leverkusen (3-2, 55e) d’un tir hors de la surface à la reprise d’un ballon repoussé par la défense sur corner.

Mais Dortmund, d’une merveille de coup-franc direct de l’ex-Lorientais Raphaël Guerreiro, est revenu (3-3, 71e) et Halaand a transformé le pénalty de la victoire (4-3, 77e), son 45e but en 47 rencontres de Bundesliga!

En soirée, le Bayern, champion en titre, se déplace sur la pelouse de son vice-champion Leipzig, à qui il a chipé à l’intersaison trois de ses meilleurs atouts: l’entraîneur Julian Nagelsmann, l’animateur du milieu de terrain Marcel Sabitzer et le pilier de la défense centrale Dayot Upamecano.

Avant cette rencontre, le Bayern pointe à la sixième place (7 pts) à cinq longueurs de Wolfsburg et Leipzig à la dixième, avec trois points seulement au compteur.