Allemagne: un genou au sol, des clubs s’engagent contre le racisme

Les joueurs de Brême et de Wolfsburg ont posé un genou au sol, dans un geste de soutien à la lutte antiraciste après la mort de George Floyd, avant le match de Bundesliga à Brême, le 7 juin 2020
/ © 2020 AFP

Les joueurs de quatre clubs de Bundesliga ont posé un genou au sol, dimanche, dans un geste de soutien à la lutte antiraciste après la mort de George Floyd, au lendemain du Bayern et de Dortmund, également actifs sur le sujet.

Ces images, avant les rencontres Brême-Wolfsburg et Union Berlin-Schalke, ont montré à nouveau l’engagement des footballeurs allemands sur la question, alors que des mouvements de solidarité se sont multipliés dans le monde.

Le geste a été popularisé par le joueur de NFL (Ligue de football américain) Colin Kaepernick, devenu un porte-voix des protestations aux Etats-Unis contre les violences policières, notamment contre les minorités de couleur.

Il est redevenu d’actualité après la mort de George Floyd, un homme noir mort lors d’une interpellation par la police fin mai à Minneapolis aux Etats-Unis.

Samedi, les joueurs du Bayern et de Dortmund étaient arrivés à l’échauffement avec des t-shirts évoquant le mouvement de protestation mondiale “BlackLivesMatter”.

Plusieurs joueurs avaient également fait des gestes à titre personnel en hommage à George Floyd après avoir marqué un but.

Le Français de Mönchengladbach Marcus Thuram a notamment mis un genou à terre, alors que les joueurs de Dortmund Jadon Sancho et Achraf Hakimi ont affiché un T-shirt portant l’inscription “Justice for George Floyd”.