L’entraîneur croate du Bayern Munich, Niko Kovač, lors du match de groupes de la Ligue des champions face à l’Olympiacos, au Pirée, le 22 octobre 2019
/ © 2019 AFP

Après une série de victoires laborieuses contre des adversaires modestes, le Bayern Munich devra redevenir lui-même s’il veut sortir indemne d’un délicat déplacement samedi à Francfort, pour la dixième journée de Bundesliga.

Par ailleurs, l’Union et le Hertha Berlin disputent samedi (18h30) un match historique: le tout premier derby de la capitale en Bundesliga depuis la chute du Mur, à une semaine exactement du 30e anniversaire du 9 novembre 1989.

Un peu plus tôt à 15h30, c’est vers Francfort que les regards seront braqués. Les stars du Bayern peuvent émerger en haut du classement ou au contraire s’enliser dans le peloton des poursuivants.

Les Bavarois accumulent depuis quelques semaines des prestations indignes de leur statut, provoquant l’ire de leurs dirigeants et, cette semaine, de leur entraîneur Niko Kovac.

“En première période, on a vu un festival de mauvaises passes, c’est clairement lié à l’état d’esprit!”, a tempêté mardi soir le coach, après la victoire in extremis en coupe d’Allemagne (2-1) contre Bochum, une équipe de deuxième division en position de relégable.

Avec un point de retard sur le leader Mönchengladbach, le Bayern n’est pas en perdition au classement, mais le manque d’agressivité, d’idées et d’engagement inquiète de la part d’une équipe qui vise comme chaque année le doublé national et, si possible, la Ligue des champions.

La presse sportive assure que les relations de Kovac ne sont pas au beau fixe avec certains cadres du vestiaires, et relance les spéculations sur son éventuel limogeage en cas de fiasco cette saison.

Mönchengladbach et son attaquant français Marcus Thuram, qui profitent des déboires des cadors pour faire la course en tête, vont devoir se refaire une santé après l’élimination en 16e de finale de coupe d’Allemagne mercredi à Dortmund (2-1). Les leaders se déplacent à Leverkusen (samedi 15h30), une équipe au gros potentiel mais qui a tourné au ralenti en octobre avec une seule victoire en six matches.

Cinq formations au total peuvent se retrouver en tête dimanche soir, dont le cinquième Dortmund et le quatrième Wolfsburg, qui s’affrontent également samedi (15h30) dans l’affiche sportive de cette journée.

Le programme (en heures locales):

Vendredi 1er novembre

(20h30) HoffenheimSC Paderborn

Samedi 2 novembre

(15h30) DortmundWolfsburg

Bayer LeverkusenMönchengladbach

Eintracht FrancfortBayern Munich

Werder BrêmeFribourg

RB LeipzigMayence

(18h30) Union BerlinHertha Berlin

Dimanche 3 novembre

(15h30) Fortuna DüsseldorfCologne

(18h00) AugsbourgSchalke 04