Allemagne: Munich seul en tête, Dortmund et Leipzig calent

Les joueurs du Bayern Munich lors de la victoire à Paderborn 3-2 le 28 septembre 2019
/ © 2019 AFP

Qui arrêtera le Bayern Munich, qui a repris seul samedi la tête de la Bundesliga?

A quatre jours de la réception de Lyon en Ligue des champions, Leipzig s’est effondré à domicile contre Schalke (3-1), alors que Dortmund n’y arrive décidément pas, avec un deuxième nul consécutif, contre Brême cette fois (2-2).

Les Bavarois, vainqueurs à Paderborn (3-2), sont en tête avec 14 points, mais quatre équipes suivent à 13 points (Leipzig, Schalke, Mönchengladbach et Leverkusen).

. Lewandowski et le Bayern impitoyables

Les champions en titre, sans briller, sont allés logiquement l’emporter (3-2) sur le terrain de la lanterne rouge, le promu Paderborn. Gnabry et Coutinho ont marqué les deux premiers buts.

Robert Lewandowski a marqué le troisième, et établi un nouveau record historique en Bundesliga, avec 10 buts pour les six premières journées.

Pour autant, le Bayern ne s’est pas totalement rassuré avant son déplacement à Tottenham mardi en Ligue des champions. Face à un adversaire présumé très faible, le “Rekordmeister” a tremblé jusqu’au bout.

“Je ne suis pas content de la performance”, a admis l’entraîneur Niko Kovac, “nous avons eu les occasions pour tuer le match en première période, nous ne l’avons pas fait”.

Côté français, Hernandez, Pavard et Coman étaient titulaires au coup d’envoi. Niko Kovac a ensuite remplacé Hernandez à la pause, probablement dans l’optique du match de Tottenham. Corentin Tolisso est resté sur le banc.

. Dortmund au ralenti

Candidat auto-proclamé au titre de champion d’Allemagne, après un septennat de domination du Bayern, le Borussia Dortmund n’est clairement pas à la hauteur de ses ambitions en ce début de saison: six matches, et déjà une défaite (chez le promu Union Berlin) et deux nuls, contre des équipes présumées à sa portée.

Résultat: une anonyme 7e place et, surtout, trois points de retard sur le Bayern Munich.

“Nous devons être beaucoup plus conséquents en attaque comme en défense”, a réclamé le gardien Roman Bürki après le match, où Dortmund a laissé filer la victoire après avoir mené, pour la deuxième semaine consécutive. “Nous jouons un beau football, nous nous créons des occasions, mais il nous manque le +killer instinct+”, l’instinct du tueur.

. Leipzig craque

Après un début de saison tonitruant, qui lui avait permis de prendre la tête de la Bundesliga, le RB Leipzig s’est effondré à domicile contre Schalke, encaissant trois buts avant de sauver l’honneur par Emil Forsberg à la 83e minute.

Les hommes de Julian Nagelsmann ont tiré deux fois sur le cadre (Sabitzer 15e, Halstenberg 68e), et ont manqué des occasions énormes en première période.

Schalke a été plus réaliste. Salif Sané de la tête sur corner (29e), Amine Harit (43e sur pénalty) et Rabbi Matondo (58e en contre) ont donné à Schalke une victoire large et plutôt méritée.

. Thuram marque encore

Mönchengladbach, vainqueur 3-0 à Hoffenheim, s’est provisoirement invité dans le carré de tête grâce à un match énorme de ses deux attaquants français Alassane Pléa et Marcus Thuram.

Le fils du champion du monde 1998 Lilian Thuram, après son doublé la semaine dernière (2-1 contre Düsseldorf), a inscrit son troisième but de la saison (65e), peu après avoir délivré la passe décisive à Pléa pour l’ouverture du score (43e).

Pléa a ensuite été le dernier passeur pour Florian Neuhaus, qui a corsé l’addition en fin de match (3-0, 83e).