Allemagne: Leverkusen gagne, prend seul la tête de la Bundesliga

L’ailier jamaïcain du Bayer Leverkusen, Leon Bailey, auteur d’un doublé lors du match de Bundesliga à domicile face à Hoffenheim, le 13 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Toujours invaincu en Bundesliga après 11 journées, le Bayer Leverkusen a pris seul la tête du classement dimanche grâce à une victoire 4-1 sur Hoffenheim, profitant d’un faux pas du Bayern la veille contre l’Union Berlin (1-1).

Le héros du jour a été l’ailier jamaïcain de 23 ans du Bayer Leon Bailey, qui a fait la différence en inscrivant rapidement un doublé (4e et 27e). Hoffenheim a fini le match à 9, après les exclusions de Florian Grillisch (65e) et Stefan Posch (79e), tous les deux pour deux avertissements.

Le Bayer, qui compte dans ses rangs l’international espoir français Moussa Diaby et l’international argentin Lucas Alario, compte 25 points, soit une longueur d’avance sur le Bayern Munich et le RB Leipzig, vainqueur de Brême 2-0 samedi.

L’équipe Rhénane (Leverkusen fait partie de la conurbation de Cologne) reçoit samedi prochain le Bayern Munich dans ce qui pourrait être un choc des leaders, si aucune des deux équipes ne trébuche mercredi lors de la 12e journée.

Le club est par ailleurs qualifié pour les 16es de finale de la Ligue Europa, après avoir terminé première de son groupe.

Contre Hoffenheim, Bailey a d’abord ouvert la marque à la suite d’une combinaison sur corner. Son tir très spectaculaire, enrobé du gauche de l’extérieur de la surface, est allé se ficher dans la lucarne opposée (1-0, 4e).

Il a doublé la mise en opportuniste, en interceptant une très hasardeuse passe en retrait de l’avant-centre de Hoffenheim Kramaric vers son gardien avancé, depuis son propre camp. Bailey a dribblé le portier et marqué dans le but vide (2-0, 27e).

En deuxième période, les deux équipes ont marqué tour à tour, Hoffenheim par Christoph Baumgartner (2-1, 50e) et Leverkusen par le milieu de 17 ans Florian Wirtz (3-1, 55e).

Dans le temps additionnel, Alario a transformé un pénalty (4-1, 90e+2), son 8e but en 11 journées de Bundesliga.

Commotion cérébrale

Dans l’autre match de l’après-midi, Schalke a poursuivi sa descente aux Enfers. Le club de la Ruhr, qui menait 2-1 à la fin du temps réglementaire contre Augsbourg, a été rejoint à la troisième minute du temps additionnel (2-2), et enregistre ainsi un 27e match consécutif sans victoire en championnat.

Le record absolu, 31 matches sans victoire, date de la saison 1965-66 et appartient au club berlinois du Tasmania, aujourd’hui en 5e division.

Mais ces points perdus ne sont pas le principal souci des joueurs de Schalke, dont le coéquipier Mark Uth a été victime d’une grave commotion cérébrale.

Après un choc à la tête dans un duel, Uth s’est effondré inconscient sur la pelouse. Il a dû être soigné sur place pendant de longues minutes par les secours et perfusé, avant de pouvoir être évacué sur une civière, portant une minerve et apparemment inanimé.

Il a repris conscience à l’hôpital, où il devait passer la nuit en observation, selon le club.