Allemagne: Leverkusen et Munich font le plein avant leur choc samedi

Le défenseur de Leverkusen, Mitchell Weiser (c), félicité par ses coéquipiers après son but, lors du match de Bundesliga, le 16 décembre 2020 à Cologne
/ © 2020 AFP

Carton plein pour Leverkusen, doublé de Lewandowski pour le Bayern: les deux leaders de la Bundesliga qui s’affrontent samedi (18h30) dans un match au sommet ont conforté leurs positions mercredi, en battant respectivement Cologne 4-0 et Wolfsburg 2-1.

Leverkusen (28 pts) reste la seule équipe à n’avoir toujours perdu aucun match en 12 journées, après la victoire de Munich (27 pts) contre les “Loups” de Wolfsburg, qui étaient restés invaincus jusqu’ici.

Leipzig (27 pts), troisième mais seulement devancé à la différence de buts par Munich, a poursuivi sa série de bons résultats en s’imposant 1-0 en déplacement à Hoffenheim. Les joueurs de Julian Nagelsmann ont appris lundi qu’ils affronteraient Liverpool en 8e de finale de Ligue des champions.

La quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions, est occupée par Dortmund, qui suit de loin avec 22 pts.

Leverkusen à la fête

C’est donc en leader que Leverkusen recevra samedi le Bayern. Les Rhénans n’avaient plus été en tête du classement depuis la troisième journée de la saison 2014-2015.

L’équipe du coach Peter Bosz (ex-entraîneur de l’Ajax et de Dortmund) a remarquablement bien digéré le départ de deux joueurs majeurs de l’attaque, le jeune meneur de jeu international Kai Havertz (Chelsea) et l’avant-centre Kevin Volland (Monaco).

Très supérieur à son adversaire du jour, le Bayer s’est mis à l’abri en dix minutes. Mitchell Weiser (8e) et l’attaquant de poche Moussa Diaby (10e), international espoir français, ont mis à genou le FC Cologne, déjà à la lutte pour le maintien. Patrick Schick (54e) et Florian Wirtz (59e) ont de nouveau frappé coup sur coup après la pause.

Leverkusen reste sur une série de huit victoires et deux nuls sur ses dix derniers matches de championnat. L’équipe est également qualifiée pour les 16es de finale de la Ligue Europa.

Le Bayern au mental

Le Bayern Munich, qui avait concédé trois nuls sur ses quatre dernières sorties en Bundesliga, n’est actuellement plus l’équipe souveraine qui a dominé l’Europe ces derniers mois.

Les champions d’Allemagne en titre se sont une nouvelle fois retrouvés menés après cinq minutes de jeu par Wolfsburg (1-0, Maximilian Philipp). Longtemps, les stars du “Rekordmeister” ont buté sur la défense remarquablement organisée et très mobile des “Loups”, jusqu’à ce que les deux hommes forts de l’équipe en ce mois de décembre débloquent la situation, quelques secondes avant la pause.

Kingsley Coman, qui avait déjà martyrisé les défenseurs latéraux adverses par ses débordements, a placé un centre en profondeur qui a trouvé la tête de Robert Lewandowski (1-1, 45e+1).

Puis le Polonais a récidivé à la 51e minute, en plaçant un tir imparable après avoir déposé le défenseur central français de 20 ans de Wolfsburg Maxence Lacroix (2-1).

Favori pour le titre de meilleur joueur Fifa de l’année, décerné jeudi, Lewandowski écrase le classement des buteurs avec désormais 15 buts en 12 journées.

Leipzig en embuscade

Des quatre équipes allemandes qui ont joué la phase de poule de Ligue des champions, Leipzig semble être celle qui accuse le moins la fatigue.

Sa victoire à Hoffenheim a été difficile, et les “Taureaux Rouges” y auront encore laissé des forces, mais ils donnent match après match l’impression d’une équipe bien décidée à disputer le titre au Bayern Munich, champion d’Allemagne tous les ans sans interruption depuis 2013.

Le Danois Yussuf Poulsen a marqué le but de la victoire à la 60e minute.