Allemagne: Leipzig repasse en tête en attendant le “Klassiker”

Le capitaine autrichien de Leipzig Marcel Sabitzer marque sur penalty contre Fribourg, le 7 novembre 2020 à Leipzig
/ © 2020 AFP

Trois jours après sa victoire 2-1 en Ligue des champions contre Paris, Leipzig a repris pour quelques heures la tête de la Bundesliga en battant Fribourg 3-0, bien emmené par ses jeunes Français Konaté et Nkunku.

Avec 16 points, le RB reprend une longueur d’avance dans cette 7e journée sur le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, à égalité avec 15 points. Les deux géants du foot allemand en décousent au Signal Iduna Park ce samedi à 18h30, à huis clos, dans un “Klassiker” qui promet du spectacle.

Leipzig avait ce samedi un accent français: en l’absence du défenseur central international Dayot Upamecano (déchirure musculaire), c’est son compère de la charnière Ibrahim Konaté qui s’est mis en valeur.

L’ancien Sochalien de 21 ans, monté pour un coup franc, a repris sans contrôle un bon ballon de son compatriote Nordi Mukiele dans la surface pour concrétiser la supériorité du RB en début de match (1-0, 26e).

Angelino régale

Après la pause, le transfuge du Paris SG Nkunku, 22 ans, a été fauché dans la surface sur l’une des nombreuses attaques sur le flanc gauche. Le pénalty a été transformé par Marcel Sabitzer (2-0, 69e).

En toute fin de match, l’Espagnol Angelino, double buteur contre Basaksehir en Ligue des champions fin octobre, a dévoilé une nouvelle facette de son talent en plaçant un somptueux coup franc direct en lucarne (3-0, 89e).

Dans les autres matches, la surprise de l’après-midi est venue de Berlin, où l’Union a démantelé le promu Bielefeld 5-0 pour s’emparer provisoirement de la quatrième place, avec 12 points, son meilleur classement historique depuis sa montée en première division en 2019.

Le club de l’ex-RDA, qui cohabite dans la capitale avec le Hertha, ne devrait cependant par rester longtemps dans le carré qualificatif pour la Ligue des champions.

Dimanche, le Bayer Leverkusen (12 points également) reçoit en effet le Borussia Mönchengladbach (11 pts) dans un choc entre gros bras pour s’installer à la quatrième place, derrière le trio Munich-Dortmund-Leipzig, intouchable pour l’instant en ce début de saison.

Alors que les deux premiers se rencontrent en soirée, les deux derniers Mayence et Schalke se sont affrontés dans l’après-midi. Grâce à un nul 2-2, Mayence a marqué son premier point après sept journées de championnat, mais reste à la dernière place.

Schalke a aligné à cette occasion un 23e match consécutif sans victoire en Bundesliga, à cheval sur deux saisons, et reste scotché à la 17e et avant-dernière place, synonyme de relégation en fin de saison.