Allemagne: le Bayern se relève, Dortmund et Fribourg suivent, Leverkusen décroché

La joie des attaquants du Bayern Munich, le Français Kingsley Coman et Thomas Mueller, auteurs des deux derniers buts de la victoire (5-2) face à l’Union Berlin, lors de la 10e journée de Bundesliga, le 30 octobre 2021 à Berlin
/ © 2021 AFP

Le Bayern Munich s’est bien relevé de la claque subie à Mönchengladbach (5-0) en Coupe d’Allemagne en s’imposant facilement face à l’Union Berlin 5-2, et mène toujours la Bundesliga, suivi de près par Dortmund et Fribourg, également vainqueurs lors de la 10e journée, samedi.

Humiliés en coupe, les Bavarois demeurent intouchables en championnat, où ils comptent désormais 25 points après leur victoire hors de leur base contre l’Union Berlin, pourtant bien classé (6e).

Et qui d’autre que Robert Lewandowski pour mettre le “Rekordmeister” sur les bons rails ? Le meilleur buteur de Bundesliga a transformé un penalty (15e) obtenu après que le bras de Jaeckel a contré une tentative de Leroy Sané.

Le Polonais a ensuite ajusté le gardien berlinois d’une frappe imparable sur un coup franc à 25 mètres joué à trois avec Joshua Kimmich et Thomas Müller.

A l’heure de jeu, Coman a lui aussi participé à la fête en inscrivant un but d’ailier pur : à pleine vitesse, il a crocheté son vis-a-vis sur la droite avant d’envoyer un missile au premier poteau.

Le Borussia est parvenu à suivre le rythme effréné du Bayern en domptant Cologne 2-0 dans son antre. Le BVB s’est toutefois fait peur en concédant nombre d’occasions de buts, sans que Cologne ne profite de ses failles défensives.

Dortmund qui était toujours privé de son attaquant norvégien Erling Haaland, blessé à une hanche, et dont le retour est espéré avant la fin de l’année.

Après deux occasions de Marco Reus, maladroit dans la surface (25e), puis trop court sur un centre de l’ancien parisien Thomas Meunier (37e), c’est finalement l’international belge Thorgan Hazard qui a trouvé la faille de la tête (40e), seul dans la surface après un superbe centre de la pépite britannique Jude Bellingham (18 ans).

Dortmund s’est assuré les trois points en inscrivant un deuxième but grâce à une belle tête croisée de Steffen Tigges sur corner (64e), six minutes après son entrée en jeu.

Les Jaunes et Noirs restent donc à un point des Bavarois, avec deux longueurs d’avance sur Fribourg, surprenant troisième.

Fribourg invaincu

Seule équipe invaincue (six victoires, quatre matches nuls) de Bundesliga, Fribourg a poursuivi son parcours de rêve en dominant 3-1 la lanterne rouge, Greuter Fürth. Fribourg n’a même pas eu à forcer, profitant d’une bourde du défenseur central Asta (20e), qui, sur un centre, a complètement manqué son intervention, trompant son propre gardien.

Maudit, Greuter Fürth a continué à faire preuve de malchance lorsque la tête du milieu de terrain fribourgeois Nicolas Höfler, sur corner, a ricoché sur son propre gardien après avoir rebondi sur le poteau (39e).

Greuter Fürth a réduit le score à un quart d’heure du coup de sifflet final par Jamie Leweling (74e), sans effet sur le résultat. Fribourg a même enfoncé le clou sur penalty quelques minutes plus tard grâce à Vincenzo Grifo (79e).

Au pied du podium, Leverkusen a craqué à domicile contre Wolfsburg (2-0), en trois minutes, en concédant des buts de Lukas Nmecha (48e) puis Maximilian Arnold (51e). Le deuxième but symbolise les errements de l’arrière-garde de Leverkusen : après une parade, puis une frappe contrée, le ballon est revenu sur un joueur des Loups pour la troisième fois consécutives.

Au classement, un creux de cinq points sépare maintenant Leverkusen (4e) du podium.

L’Eintracht Francfort recevra Leipzig à 18h30 en clôture de ce samedi de foot en Allemagne.