Allemagne: Le Bayern gagne, la journée sous le signe de l’Ukraine

Le milieu de terrain du Bayern Munich, Leroy Sané (c), félicité par ses coéquipiers, après avoir marqué l’unique but de la victoire face à Francfort, lors de la 24e journée de Bundesliga, le 26 février 2022 à Francfort
/ © 2022 AFP

Marquée par des manifestations organisées ou spontanées de soutien à l’Ukraine dans tous les stades, la 24e journée de Bundesliga a vu samedi la victoire du Bayern 1-0 à Francfort, au terme d’un match intense et spectaculaire.

Le “Rekordmeister” repousse provisoirement à 9 points son dauphin, Dortmund, qui joue dimanche à Augsbourg.

Le troisième, Leverkusen, reste à 14 longueurs, après sa victoire 3-0 contre Bielefeld, avec un doublé du néo-international français Moussa Diaby, qui vient de marquer sept buts en cinq matches.

Comme avant tous les matches de ce samedi, les joueurs de Francfort et du Bayern ont observé une minute de silence en hommage aux Ukrainiens avant le coup d’envoi. La veille, le Bayern avait fait illuminer son stade de l’Allianz Arena aux couleurs jaune et bleu de l’Ukraine pendant trois heures en soirée.

Dans les tribunes, de nombreux supporters brandissaient banderoles ou panneaux réclamant la paix et dénonçant l’attaque russe.

Sur la pelouse, la lutte a été superbe et engagée. Le Bayern s’est créé le plus grand nombre d’occasions, mais Kevin Trapp, l’ancien parisien, a longtemps fait des miracles dans les buts de Francfort.

Leroy Sané, entré comme joker, a fait basculer le match à la 71e minute: subtilement lancé dans l’axe en profondeur par Joshua Kimmich, il a devancé Trapp pour marquer l’unique but du match.

Festival Diaby

Dans les autres matches, Leverkusen et un Diaby de Gala ont donc balayé le 14e Bielefed. Déjà quatre fois appelé en équipe de France par Didier Deschamps à 22 ans, l’attaquant formé au Paris SG a porté à 12 son total de buts cette saison, dont sept dans les cinq derniers matches!

Lucas Alario a ouvert le score pour Leverkusen (1-0, 20e), avant le festival Diaby en seconde période.

Dans son style très reconnaissable, qu’il affirme inspiré de Lionel Messi, l’attaquant d’1,70 m formé au Paris SG a d’abord cherché un une-deux avec un partenaire à 25 m du but, avant de résister à la charge de deux défenseurs pour placer une pichenette juste au dessus du gardien (2-0, 57e).

Il a ensuite débordé d’un puissant coup de rein un défenseur sur la droite dans la surface, avant de décocher au deuxième poteau un tir croisé dans un angle difficile (3-0, 81e).

Leverkusen compte toujours quatre longueurs d’avance sur Hoffenheim et Fribourg, provisoirement quatrièmes. Le RB Leipzig, en déplacement dimanche à Bochum, reprendra la quatrième place à la différence de buts s’il l’emporte.

Par ailleurs, Mönchengladbach a pris une (petite) bouffée d’air en arrachant le nul 2-2 contre Wolfsburg, après avoir été mené 2-1.

Le tournant du match est arrivé avec l’exclusion du défenseur central français de Wolfsburg Maxence Lacroix (70e), après une faute en position de dernier défenseur sur son compatriote Marcus Thuram, et une main volontaire dans le même mouvement.

Réduit à dix, les “Loups” n’ont pas réussi à conserver leur but d’avance, et ont même été sauvés par la VAR, qui a invalidé un but tardif de Mönchengladbach pour une faute au départ de l’action, dans le rond central.

Wolfsburg (28 pts) et Mönchengladbach (27 pts) restent au coude à coude dans la zone dangereuse, avec respectivement six et cinq longueurs d’avance sur le premier relégable Augsbourg, 16e et potentiel barragiste.