Allemagne: le Bayern boucle ses matches aller en balayant Wolfsburg 4-0

Mission accomplie pour le Bayern Munich qui s’est imposé à domicile contre Wolfsburg, le 17 décembre 2021
/ © 2021 AFP

Une large victoire 4-0 contre Wolfsburg, un nouveau record pour Lewandowski et provisoirement neuf points d’avance sur le dauphin Dortmund: le Bayern Munich continue à tout écraser sur son passage en Bundesliga, malgré un milieu de terrain décimé.

Thomas Müller, Dayot Upamecano, Leroy Sané et Robert Lewandowski ont marqué pour les champions en titre. Le Polonais chipe au passage un nouveau record au légendaire Gerd Müller, en marquant 43 buts en Bundesliga en une année calendaire, un de plus que “le bombardier” en 1972.

Cette victoire dans le 17e et dernier des matches aller vient conclure une première partie de saison globalement satisfaisante pour le “Rekordmeister” et son nouvel entraîneur de 34 ans Julian Nagelsmann.

Munich a été dominateur en Bundesliga, avec notamment deux victoires de prestige à Leipzig (4-1) et Dortmund (3-2). A neuf longueurs, les joueurs de la Ruhr n’auront aucun droit à l’erreur samedi au Hertha Berlin (18h30).

En route vers un dixième titre consécutif, les Bavarois terminent les matches aller avec 56 buts marqués, bien partis pour battre leur propre record de 101 buts en une saison (1971-72). En Ligue des champions, ils ont de nouveau fait un sans faute en remportant leurs six matches de la phase de poule. Salzbourg, leur adversaire désigné en 8e de finale, aura besoin d’un miracle pour les arrêter.

Seul faux pas, une incroyable élimination en coupe d’Allemagne 5-0 contre Mönchengladbach. “Ce qu’il nous est arrivé en coupe, nous ne l’avons toujours pas compris. Mais ça prouve qu’on ne peut pas tout planifier”, a déclaré, fataliste, le directeur sportif Hasan Salihamidzic vendredi soir.

Pas de mercato d’hiver

La courte trêve hivernale, jusqu’au 7 janvier, arrive à point nommé pour permettre à un effectif décimé de se refaire une santé. Entre les blessés et les joueurs touchés par le Covid ou en quarantaine, Nagelsmann a souvent dû composer ses équipes en novembre et décembre avec les rescapés.

Les dirigeants n’ont pas pour autant l’intention de faire des frais au mercato d’hiver. “Il n’est pas question de transfert”, a assuré Salihamidzic, “nous sommes bien fournis (à tous les postes) et nous continuons la saison comme ça”.

Vendredi à domicile contre Wolfsburg, à huis clos en raison des restrictions sanitaires en vigueur en Bavière, les Munichois ont de nouveau débuté le match sans leurs quatre meilleurs milieux de terrain récupérateurs ou relayeurs, Joshua Kimmich (Covid), Leon Goretzka (genou), Corentin Tolisso (contusion) et Marcel Sabitzer (manque de compétition), et sans l’attaquant français Kingsley Coman (déchirure musculaire).

Thomas Müller a donné de l’air au Bayern en ouvrant la marque dès la 7e minute, reprenant de près un ballon repoussé par le gardien sur un tir lointain de Gnabry (1-0).

Le Bayern a ensuite dû attendre presque l’heure de jeu pour tuer le match: Dayot Upamenaco a marqué de la tête le deuxième but, à l’arrivée d’une superbe combinaison Sané-Müller (2-0, 57e). Et deux minutes plus tard, Sané a placé un imparable missile enroulé du gauche à ras du poteau (3-0, 59e).

Un match du Bayern serait incomplet sans un but de Lewandowski: le canonnier a frappé à la 87e minute, son 19e but en 17 journées cette saison.