Allemagne: Le Bayern augmente son avance à six points sur Dortmund

Le Bayern Munich avec notamment un but de Jamal Musiala félicité par Marc Roca a dominé Mayence à domicile, le 11 décembre 2021
/ © 2021 AFP

Avec ou sans panache, le Bayern Munich gagne! Les Bavarois ont souffert samedi pour battre Mayence 2-1, mais profitent d’un nul de Dortmund dans le derby de la Ruhr à Bochum pour s’envoler en tête avec désormais six points d’avance.

Après 15 journées et à deux longueurs de la fin des matches aller, le “Rekordmeister” est virtuellement champion d’automne, grâce à une différence de buts de +31 contre +13 pour Dortmund.

. Le rouleau-compresseur Bayern

Dans leur Allianz Arena à huis clos, en raison des restrictions anti-Covid imposées par la Bavière, les Munichois ont encaissé le premier but dès la 22e minute contre Mayence (1-0, Karim Onisiwo).

Privés de leur duo Leon Goretzka (genou) et Joshua Kimmich (séquelles pulmonaires du Covid), les métronomes du milieu de terrain, les champions en titre ont ramé pour revenir, malgré leur supériorité manifeste dans le jeu.

L’égalisation n’est venue qu’après la pause, par Kingsley Coman, magnifiquement servi d’une passe de 40 mètres en profondeur depuis son camp par Corentin Tolisso (1-1, 53e). La pépite Jamal Musiala a donné la victoire au Bayern, d’un tir placé des 16 mètres, sur une passe de Benjamin Pavard, dans le silence du stade vide.

. Dortmund fait du Dortmund

Ambiance bien différente à Bochum pour la réception de Dortmund, avec 13.800 spectateurs autorisés et déchaînés pour la réception du voisin Dortmund, pour le nouveau “derby de la Ruhr”, Schalke étant descendu en deuxième division alors que Bochum montait.

Dortmund, qui avait perdu à domicile le “Klassiker” contre le Bayern samedi dernier (3-2), n’arrive décidément pas à suivre le rythme de son rival. Comme Munich, le Borussia a encaissé le premier but, sur une faute dans sa surface du gardien Gregor Kobel, synonyme de pénalty (1-0, 40e par Sebastian Polter).

Les Noir et Jaune ont ensuite pressé Bochum sur son but, pour se récompenser à la 85e minute par Julian Brandt (1-1). Mais ces deux points perdus éloignent encore un peu les espoirs de revenir sur Munich d’ici la fin de saison.

. Leipzig gagne avec Tedesco

Leipzig jouait pour la première fois depuis l’arrivée sur le banc de Domenico Tedesco, qui a succédé à Jesse Marsch, limogé. Face à un Borussia Mönchengladbach fantomatique, le RB s’est imposé 4-1, et aurait pu tranquillement marquer plus de buts.

Andre Silva a notamment “réussi” une action digne du best-of de fin d’année. Servi seul aux 16 mètres face au but vide, sans pression d’un adversaire, il a trop levé son ballon et touché la transversale!

Leipzig revient en 7e position à 16 points du Bayern.

Mönchengladbach pour sa part est au fond du trou, avec 12 buts encaissés sur ses trois derniers matches. L’entraîneur Adi Hütter est assis sur un siège éjectable.

. Haaland et Lewandowski muets

Statut quo en tête du classement des buteurs. Robert Lewandowski (16 buts) et Erling Haaland (11 buts en 9 matches disputés) n’ont pas marqué. Le Tchèque de Leverkusen Patrik Schick, intercalé avec 12 buts, n’a pas encore joué.

. Les poursuivants lâchés

Derrière Munich (37 pts), les écarts sont creusés. Dimanche, le troisième Leverkusen (27 pts) peut revenir à une longueur de Dortmund (31 pts) en cas de victoire à Francfort (17h30). Fribourg, quatrième et dernier potentiellement qualifié pour la Ligue des champions, a perdu samedi à domicile contre Hoffenheim (2-1), devant 750 spectateurs autorisés, et se trouve désormais à 12 points du leader.