Allemagne: Dortmund recolle à un point du Bayern, la Bundesliga relancée

Les joueurs du Borussia Dortmund saluent leurs supporters, après leur victoire à domicile, 2-1 face à Stuttgart, lors de la 12e journée de Bundesliga, le 20 novembre 2021
/ © 2021 AFP

Dortmund, toujours privé de son buteur Erling Haaland, a battu samedi dans la douleur le mal classé Stuttgart (2-1) et recolle à un point du Bayern, défait vendredi soir contre toute attente à Augsbourg sur le même score.

Cette victoire relance le suspense en Bundesliga, où le champion en titre, avec 28 points après douze journées, n’a plus qu’une longueur d’avance sur le Borussia (27 pts). Fribourg reste troisième à six points, et peut se rapprocher dimanche en battant Francfort à domicile.

Leipzig, décidément sur courant alternatif cette saison, a perdu 2-0 à Hoffenheim et stagne en 6e position, à dix points du Bayern.

Dortmund, devant son formidable public, a dû livrer une bataille épique pour venir à bout de Stuttgart, 16e et potentiel barragiste. Le Borussia reste la seule équipe du championnat à n’avoir toujours pas perdu le moindre point à domicile cette saison.

En l’absence de Haalandl’homme à plus d’un but par match depuis deux anstoujours arrêté par des problèmes musculaire, et qui ne devrait pas reprendre avant mi-décembre, le BVB peine à concrétiser ses moments forts.

Supérieurs dans le jeu, les joueurs de la Ruhr ont dû attendre la 56e minute pour ouvrir le score, par l’international néerlandais Donyell Malen (1-0). Mais Stuttgart est très vite revenu dans le match grâce à l’international espoir allemand Roberto Massimo (1-1, 63e).

“Mur jaune”

Dortmund, poussé par son “Mur jaune”, n’a rien lâché, et après des échecs de Manuel Akanji (transversale à la 67e), Jude Bellingham, Marco Reus et Malen, c’est finalement le capitaine Reus qui, quasiment dans le money time, a récompensé les Jaune et Noir de leurs efforts en expédiant au fond un ballon repoussé par le gardien après un tir de Thorgan Hazard (2-1, 85e).

Pour Dortmund, cette victoire lance pour le mieux une série de rencontres cruciales, avec une “finale” en Ligue des champions mercredi pour la qualification contre le Sporting à Lisbonne, puis un match de Bundesliga à Wolfsburg avant le “klassiker” du 4 décembre à domicile contre le Bayern.

Parmi les autres équipes engagées sur la scène européenne, Leipzig a manqué une occasion de revenir sur le peloton de tête.

En déplacement à Hoffenheim, qui végétait dans la deuxième moitié de tableau avant ce match, les hommes de l’entraîneur américain Jesse Marsch étaient favoris, après sept matches de Bundesliga consécutifs sans défaite.

Mais ils ont livré une piètre prestation et Diadie Samassekou (12e) et Munas Dabbur (68e) ont offert une victoire méritée à Hoffenheim.

Leipzig va en outre devoir jouer au moins ses deux prochains matches de championnat à domicile à huis clos, en raison de nouvelles restrictions sanitaires édictées par les autorités locales du Land de Saxe.