Allemagne: Dortmund limoge son entraîneur, le Suisse Lucien Favre (officiel)

L’entraîneur suisse de Dortmund, Lucien Favre, lors du match de Bundesliga contre le FC Augsbourg, le 26 septembre 2020 à Augsbourg
/ © 2020 AFP

Le Borussia Dortmund a limogé son entraîneur, le Suisse Lucien Favre, au lendemain de sa sévère défaite face à Stuttgart (1-5), a annoncé le club de la Ruhr dimanche.

“Lucien Favre n’est plus l’entraîneur de Dortmund”, a affirmé le club allemand dans un tweet, précisant qu’Edin Terzic, actuel assistant du Suisse et âgé de 38 ans, entraînera le BVB “jusqu’à la fin de la saison”.

“Nous sommes tous reconnaissants à Lucien Favre pour son excellent travail au cours des deux ans et demi” durant lesquels il a entraîné le club, a souligné le dirigeant du BVB, Hans-Joachim Watzke.

De son côté, le directeur sportif Michael Zorc a souligné que le club devait réagir alors que les objectifs pour la saison étaient “fortement menacés” à l’heure actuelle par les récents résultats négatifs de Dortmund.

Le limogeage du Suisse de 63 ans, ainsi que de son co-entraîneur, intervient avec “effet immédiat”, selon le club, confirmant des informations des médias allemands.

Le nouvel entraîneur a d’ores et déjà commencé les préparatifs dimanche après-midi en vue du match à l’extérieur, comptant pour la Bundesliga, mardi soir face au Werder Brême.

Le contrat de l’ancien entraîneur, notamment du Hertha Berlin et de Nice (1re div. française), et qui entraîne le Borussia Dortmund depuis deux ans et demi, courait jusqu’à la fin de la saison.

Dortmund a été humilié 5-1 à domicile par Stuttgart samedi et glisse en cinquième position, hors des places européennes et provisoirement à cinq points de la tête.

Arrivé sur le banc en 2018, Lucien Favre faisait l’objet de nombreuses critiques depuis de nombreuses semaines. Les commentateurs assuraient qu’il était “incapable de transcender l’équipe”.

De fait, le dernier titre du Borussia est une victoire en Coupe d’Allemagne en 2017, sous la férule d’un certain Thomas Tuchel.

L’ancien entraîneur de Nice, aux talents incontestés de technicien du football, pâtissait auprès des médias allemands de la comparaison avec ses prédécesseurs, le très en vue Jürgen Klopp, aujourd’hui talentueux entraîneur de Liverpool, et Tuchel.