Allemagne: Dortmund frappe d’entrée et prend les commandes

Les joueurs de Dortmund après leur victoire à domicile sur Augsbourg 5-1 en première journée de Bundesliga le 17 août 2019
/ © 2019 AFP

Dortmund, qui affiche ouvertement ses ambitions cette saison, a pris provisoirement la tête de la Bundesliga dès la première journée samedi avec une victoire à domicile sur Augsbourg 5-1 et un doublé de Paco Alcacer.

Les “Borussen” tirent le meilleur profit du faux pas du Bayern, le champion en titre qui a raté son entrée en concédant un nul 2-2 à domicile au Hertha Berlin.

Dortmund, après avoir longtemps fait la course en tête la saison dernière, avait finalement échoué à deux points du “Rekordmeister”. Mais cet échec a mis en appétit les dirigeants, qui ont considérablement renforcé l’équipe à l’intersaison.

“Nous nous sommes améliorés en terme de qualité, je trouve maintenant légitime de dire que nous voulons être champions d’Allemagne. C’est notre but, c’est notre ambition”, a lâché le directeur sportif du BvB Michael Zorc avant le coup d’envoi du match contre Augsbourg.

Les coéquipiers de Marco Reus prennent la tête grâce à leur différence de buts, à égalité de points avec Fribourg, Düsseldorf, Leverkusen et Wolfsburg, également vainqueurs samedi.

Grincements de dents

Trois matches peuvent encore bouleverser ce classement: Mönchengladbach affronte Schalke ce samedi en fin de journée, tandis que l’Eintracht Francfort, prochain adversaire de Strasbourg en barrages de Ligue Europa, reçoit dimanche Hoffenheim, et que le promu Union Berlin accueillera Leipzig, un autre candidat aux places d’honneur.

La prise de pouvoir de Dortmund n’est pas une surprise, mais elle va sans doute provoquer quelques grincements de dents du côté de Munich, où l’ambiance n’était pas à la sérénité ces derniers jours. A deux semaines de la fin du mercato, l’entraîneur Niko Kovac et plusieurs joueurs ont réclamé d’urgence des renforts.

L’annonce du prêt pour une année de Philippe Coutinho (Barcelone) et d’Ivan Perisic (Inter Milan) devrait apaiser les tensions, même si un autre joueur serait encore le bienvenu pour compenser les départs d’Arjen Robben (fin de carrière), Franck Ribéry (fin de contrat) et James Rodriguez (retour à Madrid).

Dortmund la foudre

Contre Augsbourg, Dortmund a été pris à froid, et a concédé un but après seulement 31 secondes de jeu. Florian Niederlechner, décalé entre les deux arrières centraux Manuel Akanji et Mats Hummels, a ouvert le score de près pour les visiteurs (1-0, 1ère).

Mais le Borussia n’a pas mis deux minutes à réagir. Paco Alcacer a repris à bout portant un centre court de son capitaine Reus (1-1, 3e).

Les Jaune et Noir ont ensuite pris le contrôle total du match et, après avoir vendangé quelques occasions, ont déchaîné la foudre en seconde période: la pépite anglaise Jadon Sancho, dans un angle fermé (51e), Reus, à la reprise d’un ballon relâché par le gardien, l’ancien Rennais Tomas Koubek (57e), puis de nouveau Alcacer (59e) et enfin la nouvelle recrue, l’international Julian Brandt (82e) ont fait exploser Augsbourg.

“On ne pouvait pas mieux commencer la saison”, s’est réjoui le milieu de terrain Julian Weigl, “même si les deux premières minutes ne se sont pas passées comme on se l’était imaginé. Mais on est resté calme et on a montré notre qualité”.

“Le résultat est tout à fait mérité au final”, a renchéri son coach Lucien Favre, “nous avons eu de bonnes occasions en première période, mais nous avons été meilleurs en deuxième. Il y a encore quelques points à corriger”.

Cette première journée a donné l’occasion au Werder Brême de s’emparer seul du record de matches joué en Bundesliga, avec 1867 parties depuis la création du championnat en 1963. Le club hanséatique n’est descendu qu’une année depuis 57 ans, en 1980-81. Le précédent record était détenu par le Hambourg SV, désormais en deuxième division.