Allemagne: Dortmund en échec à Cologne, recule à 6 points du Bayern

Le Borussia Dortmund encaisse le but de l’égalisation lors du match nul à Cologne, le 20 mars 2022
/ © 2022 AFP

Avec un Erling Haaland encore muet, Dortmund a concédé un nul 1-1 dimanche à Cologne, et se retrouve désormais à 6 points du Bayern, à sept journées de la fin de la Bundesliga.

Le “Rekordmeister”, vainqueur samedi 4-0 de l’Union Berlin (avec un nouveau doublé de Lewandowski), voit ainsi se rapprocher un dixième titre consécutif, d’autant que les Munichois doivent encore accueillir le Borussia fin avril dans un “Klassiker” qui pourrait bien sceller le championnat.

Dortmund a pourtant ouvert le score à Cologne dès la 8e minute, par Marius Wolf, lancé en profondeur à la limite du hors-jeu par une longue balle du jeune talent anglais Jude Bellingham, depuis son propre camp (1-0).

Mais Cologne, qui s’est montré à la hauteur du duel, a obtenu une égalisation amplement méritée à la 36e minute, sur une action d’école: centre tendu de la gauche, tête décroisée au premier poteau du Français Anthony Modeste, et reprise de volée dans les six mètres de Sebastian Andersson (1-1).

Haaland en panne

Le buteur norvégien du Borussia Haaland a eu quelques occasions, dont un duel perdu face au gardien de Cologne. Mais le prodige de 21 ans reste sur trois matches de championnat consécutifs sans marquer, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis son recrutement par Dortmund en janvier 2020.

Derrière les deux leaders Munich et Dortmund, la lutte est chaude pour les 3e et 4e places, synonymes d’accès à la prochaine Ligue des champions. Leverkusen (48 pts) est troisième, devant Leipzig (45 pts), Fribourg (45 pts) et Hoffenheim (44 pts).

Leverkusen a arraché dimanche in extremis une précieuse victoire 2-0 à Wolfsburg grâce à un doublé de Paulinho, pour conserver seul la troisième place, alors que Leipzig, son poursuivant immédiat, a concédé un nul 0-0 contre Francfort.

Le Bayer a pourtant été chahuté dans la tanière des “Loups”, qui auraient mérité beaucoup mieux au vu de leur prestation lors de cette 27e journée. Mais c’est finalement le Brésilien Paulinho qui a débloqué le match à la … 86e minute (1-0).

Dans le temps additionnel, le même a profité d’un contre pour doubler la mise (2-0, 90e+2), alors que Wolfsburg s’était découvert pour tenter d’égaliser. Moussa Diaby, le petit feu follet de Leverkusen, convoqué cette semaine en équipe de France par Didier Deschamps, est resté muet.

Leipzig retrouvé

De son côté, Leipzig a raté une belle occasion de renforcer sa position dans le top-4. Malgré une domination écrasante, le RB n’a pas été capable de s’imposer à domicile contre Francfort (0-0). Ni Christopher Nkunku, appelé lui aussi à rejoindre les Bleuspour la première foisni les autres attaquants Andre Silva ou Yussuf Poulsen n’ont pu trouver la faille.

Les Saxons conservent néanmoins leur quatrième place, grâce à leur meilleure différence de buts, et aux faux-pas de leurs deux rivaux directs, Fribourg et Hoffenheim.

Fribourg a concédé un 0-0 samedi sur la pelouse de la lanterne rouge Fürth, et Hoffenheim a perdu 3-0 à Berlin contre le Hertha.

Même si la place en Ligue des champions est loin d’être assurée, le RB peut se féliciter de son parcours depuis deux mois et demie. Fin décembre, le club de Red Bull était 10e, à six points du top-4. L’entraîneur Jesse Marsch venait d’être limogé et Domenico Tedesco appelé à la rescousse sur le banc. L’Italo-allemand de 36 ans a spectaculairement renversé la tendance.

Le club saxon est certes à 18 points du Bayern, mais il est en désormais en position de remplir l’objectif fixé par ses dirigeants, une qualification pour la Ligue des champions.