Allemagne: Brême relégué après 41 ans dans l’élite

La tristesse du milieu kosovar du Werder Brême, Milot Rashica, après la défaite à domicile contre Mönchengladbach, le 22 mai 2021
/ © 2021 AFP

Le Werder Brême, monument du football allemand, jouera en deuxième division pour la première fois depuis 41 ans après avoir été battu 4-2 à domicile par le Borussia Mönchengladbach samedi lors de la dernière journée de Bundesliga.

Au coup de sifflet final, un immense silence a parcouru le stade de la cité hanséatique dans lequel se trouvait pourtant pour la première fois de la saison 100 spectateurs qui ont durant toute la partie tenté de motiver leur équipe, en vain.

“Il est difficile de dire quoi que ce soit pour l’instant”, a déclaré sur la chaîne Sky au coup de sifflet final l’entraîneur intérimaire Thomas Schaaf, qui avait pris la relève sur le banc de Florian Kohfeldt, limogé le week-end dernier.

“Nous n’avons pas réussi à faire ce que nous voulions faire. Nous avons raté l’énorme opportunité d’égaliser, ce dont nous avions besoin. Nous nous sommes battus trop tard”, a-t-il déploré.

La victoire in extremis de Cologne 1-0 sur la lanterne rouge Schalke, déjà condamnée depuis plusieurs semaines, grâce à un but à la 86e minute de Sebastiaan Bornauw, a repoussé Brême de la place de barragiste (16e) directement à avant-dernier et directement relégable.

Pilier du football allemand, encore vainqueur du doublé coupe-championnat en 2004, Brême connaîtra sa deuxième relégation depuis la saison 1979-1980. A l’époque, les “Werderaner” avaient réussi à remonter dans l’élite dès l’année suivante.

Le club n’a pas réussi à rééditer l’exploit de la saison dernière où, lors de la dernière journée, ils avaient réussi à repasser barragiste puis conforté leur place en première division.

Il paye le prix fort après une fin de saison catastrophique qui l’aura vu prendre qu’un seul point lors de ses dix dernières rencontres!

Samedi, ses espoirs de maintien ont rapidement été anéantis après l’ouverture du score rapide à la 3e minute du capitaine de Gladbach, Lars Stindl. Les “Poulains” ont ensuite déroulé en seconde période grâce à l’international français Marcus Thuram (52e), Ramy Bensebaini (58e) puis par l’international allemand Florian Neuhaus (67e).

La réduction du score par le Kosovar Milot Rashica (80e) puis Niclas Füllkrug (83e) n’y ont rien fait.