Allemagne: Brême gagne et continue à croire au miracle

Le milieu de Brême, Leonardo Bittencourt, marque le but de la victoire lors du match de Bundesliga, à Schalke, le 30 mai 2020
/ © 2020 AFP

Brême, club historique de Bundesliga, croit encore à un maintien miraculeux après sa victoire samedi 1-0 à Schalke, alors que le Bayern peut faire un nouveau pas vers le titre en recevant le relégable Düsseldorf à 18h30.

Bastion historique du football allemand, le Werder Brême, qui a passé 56 saisons en D1 et une seule en D2 depuis la création du championnat professionnel en 1963, a toujours un pied dans la tombe.

Le club est en 17e et avant-dernière position, mais revient à deux points du barragiste potentiel Düsseldorf, qui devra espérer un miracle pour ramener un point de Munich. Et Brême a en outre un match de retard.

Les dernières sorties du club du nord de l’Allemagne, depuis la reprise post-coronavirus, ont réveillé l’espoir d’un sauvetage in extremis: le Werder vient de prendre sept points en trois matches. Florian Kohfeldt, le coach de 37 ans, jouit toujours de la confiance de ses joueurs et de ses dirigeants.

A Schalke, toujours à huis-clos (coronavirus oblige), Brême a été bousculé en deuxième période, mais a tenu bon, avec le soupçon de chance qui caractérise les équipes en confiance. Leonardo Bittencourt a marqué l’unique but de la rencontre à la 32 minute.

“Après la pause ils nous ont pressé, ça a été un dur combat, mais c’est une victoire que nous avons méritée et, dans notre situation, on sait combien ces trois points sont précieux”, a déclaré Kohfeldt, “nous avons mercredi un match en retard à jouer (à domicile contre Francfort) et nous pouvons faire un grand pas en avant”.

Schalke en revanche est en chute libre. Onze matches consécutifs sans victoire, et depuis la reprise mi-mai, quatre défaites en quatre matches, avec dix buts encaissés pour un seul marqué!

L’équipe de la Ruhr, rivale historique de Dortmund (30 km séparent les deux stades) avait heureusement réussi un bon début de saison. Les “Bleu Roi” sont encore 10e avec dix points d’avance sur le premier relégable.

A cinq journées de la fin, ils ne risquent quasiment plus rien, sinon de terminer la saison à une place indigne des ambitions de leurs dirigeants, qui ont pour ambition à terme de se hisser au niveau du Borussia Dortmund pour s’installer durablement dans les équipes de haut de tableau.

Dans les autres matches de 15h30, Francfort a fait un grand pas vers le maintien en allant gagner 2-1 à Wolfsburg. L’équipe de la capitale financière européenne, qui évoluait encore en début d’année en Ligue Europa, s’est retrouvée en mauvaise posture cette saison. Ces trois points lui permettent de garder cinq longueurs d’avance sur Düsseldorf, le premier relégable.

Le Hertha Berlin pour sa part l’a emporté à domicile 2-0 contre Augsbourg, et Hoffenheim est allé gagner 1-0 à Mayence.

A 18h30, le Bayern peut prendre provisoirement 10 points d’avance sur son dauphin Dortmund, qui joue dimanche contre la lanterne rouge Paderborn.