Affaire Suarez: la Juventus Turin dit avoir agi “dans les règles”

L’attaquant uruguayen Luis Suarez, le 8 septembre 2020 à Barcelone
/ © 2020 AFP

Sur le dossier Luis Suarez, la Juventus a “agi en toute transparence et dans le respect des règles”, a affirmé dimanche son directeur sportif, après l’ouverture d’une enquête sur une possible fraude concernant un examen d’italien passé par le joueur uruguayen.

“Il n’y a pas eu de légèreté de la part du club. On a vérifié la possibilité que Suarez se libère du FC Barcelone, nous avons fait toutes les vérifications nécessaires et agi en toute transparence et dans le respect des règles”, a indiqué Fabio Paratici au micro de Sky Sport.

“Nous sommes tout à fait sereins”, a ajouté le dirigeant bianconero au sujet des investigations menées depuis le début de semaine sur l’examen d’italien passé à Pérouse par Luis Suarez le 17 septembre, pour permettre un éventuel transfert à la Juventus qui a depuis été abandonné.

Luis Suarez, qui a depuis rejoint l’Atlético Madrid, est soupçonné d’avoir triché, avec la complicité de ses enseignants, pour passer cet examen, première étape pour obtenir un passeport italien indispensable pour espérer rejoindre la Juve. Le club lui-même n’est à ce stade pas visé par les investigations, qui s’appuient sur des écoutes au sein de l’Université pour les étrangers de Pérouse.

“L’enquête a démontré que les sujets abordés lors de l’examen ont été convenus auparavant avec le candidat et que la note lui a été attribuée avant même l’examen”, avait indiqué le parquet cette semaine.

Dans une de ces écoutes, l’une des personnes visées par l’enquête estimait notamment que le joueur devait obtenir ce diplôme car, “avec un salaire de 10 millions (d’euros, NDLR) par saison, tu ne peux pas lui faire rater” son examen, “même s’il ne sait pas conjuguer les verbes et parle à l’infinitif”.